Mesdemoiselles, c’est à votre tour d’être gâtées !

jeu concours fitizzy mlh

C’est au tour de notre partenaire – Mars Loves Her – de vous offrir un cadeau : 1 T-shirt de la collection au choix sur l’e-shop de la marque !

>> Découvrez notre article sur la marque de prêt-à-porter féminin.

Pour participer, c’est très simple,  il vous suffit de vous rendre ICI et de valider votre participation !

Vous avez jusqu’au 10 juin (23h59) pour tenter votre chance 😉

Pour ne manquer aucun tirage au sort, n’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et sur Twitter.

A très vite !

L’équipe Fitizzy.

Revue de Presse #10

Aujourd’hui, sur le blog Fitizzy, on fête notre 10ème Revue de Presse !

La Revue de Presse est devenue le rendez – vous du lundi ! De la mode, du e – commerce … sont les sujets qui la composent.

D’ailleurs, merci à toutes celles et ceux qui la suivent 😉

Actu 1 > E-commerce : et si les freins à l’achat devenaient des opportunités ?, Le Journal du Net, 26 mai.

ecommerce2

Le e-commerce peut présenter de forts freins à l’achat, qui peuvent mettre en péril le développement d’un site marchand. En effet, de nombreux éléments, sur une boutique en ligne, peuvent décourager un acheteur potentiel et l’inciter à renoncer à un achat. Ces freins sont multiples et certains sont régulièrement mis en avant par les consommateurs : l’impossibilité d’essayer un produit avant de l’acheter, les frais de port jugés excessifs, la crainte d’une arnaque, les conditions de remboursement ou d’échange, la sécurité   des transactions ou encore l’absence de conseil de la part de vendeurs. Cependant, ces freins pourraient devenir des opportunités de croissance et des vecteurs de différenciation pour une boutique en ligne. Dans cet article, Le Journal du Net trouve des solutions pour contourner ces freins ou les transformer en atouts.

>> Cet article nous concerne plus que tout dans la mesure où il légitimiste l’existence de notre service.  L’étude du premier frein nous concerne davantage car il concerne l’impossibilité d’essayer un produit avant de l’acheter. Cette impossibilité d’essayer constitue un obstacle souvent rédhibitoire. L’impact de ce frein à la vente varie grandement d’un secteur à l’autre. Ce sont les vendeurs de vêtements et de chaussures qui sont inévitablement touchés par ce problème, nos partenaires en sommes. Des solutions existent pour limiter les réticences des acheteurs en adoptant les bonnes mesures : des descriptions soignées et précises, des images et des vidéos du produit et de son porté qui aident le consommateur à se projeter dans l’acte de consommation et le fait de faciliter les retours qui dédramatise une éventuelle erreur due à un essai impossible, comme le fait Sarenza ou encore Zalendo.

Dommage que l’article n’en ai pas parlé, mais il y a aussi et surtout Fitizzy : l’application qui aide chaque consommateur à choisir le vêtement à la bonne taille sur Internet. 70% des retours étant dus à des erreurs de taille, il est important que chaque e-shop de prêt-à-porter utilise Fitizzy. Le but étant que l’application Fitizzy devienne aussi incontournable que Paypal sur Internet.

Actu 2 > La Fédération du prêt-à-porter féminin lance sa permanence digitale, Fashionmag.com, 26 mai.

top_logo

Dans le cadre du développement de ses « services business », la Fédération française du prêt-à-porter féminin (FFPAPF) lance un service dédié à l’accompagnement des marques sur les problématiques digitales. Une offre annoncée pour juin, et qui se traduira par une permanence assurée le premier jeudi de chaque mois. Ce nouveau service a été développé avec l’agence Web Push It Up, dont l’expertise porte aussi bien sur la vente en ligne que l’identité visuelle, la stratégie cross-média ou le community management.

>> Une initiative intelligente et intéressante. Aujourd’hui, il est souvent très difficile pour une jeune marque de se développer. Le business se réalisant de plus en plus sur le web, il est important pour chacun des créateur d’être avisé sur les différentes stratégies à adopter et sur les techniques de communication incontournables et propres au web : facteurs de réussite. Fitizzy se veut d’ailleurs comme une solution facilitante pour les créateurs possédant un e-shop.

Actu 3 > FittingBox lève 2,1 millions d’euros, Frenchweb, 28 mai.

FittingBoXUne

FittingBox est une solution web-to-store dédiée aux professionnels de l’optique. La société développe depuis 8 ans maintenant un système d’essayage virtuel et de numérisation des lunettes, auprès des principaux fabricants du secteur. Elle produit en ligne des modèles de lunettes en photo HD, des modèles 3D et une vue des lunettes en 360°. Au total, son catalogue comporte plus de 40 000 modèles de lunettes numérisées. Elle compte aujourd’hui 900 clients, représentant 10 000 magasins dans le monde. Les fonds récemment récoltés seront principalement orientés sur la commercialisation de la solution SaaS, en France mais aussi à l’international.

>> Un concept intéressant dans la lignée de Fitizzy mais ici adapté à un accessoire particulier : la lunette. L’achat d’une paire de lunettes est un achat important qui tend à se démocratiser de plus en plus grâce à ce genre de concept facilitateur d’achat en ligne. Chez Fitizzy, nous sommes intéressés et sensibles à ce genre de projet dédié à aider les consommateurs à acheter sur Internet.

Actu 4 > Comptoir des Cotonniers lance son « fast shopping » mobile, Fashionmag.com, 28 mai.

7911

10 000 boutiques, c’est ce que Comptoir des Cotonniers annonce avoir ouvert ce 28 mai, grâce au lancement de son nouveau système de shopping connecté. L’enseigne française du groupe Fast Retailing vient, en effet, de lancer une opération avec l’application mobile PowaTag qui lui permet de proposer à la vente certains de ses produits via QR Codes. Un dispositif qui se démarque par la très grande rapidité de l’application, mais surtout par la forme qu’il prend : une campagne de shopping à ciel ouvert déclinée sur divers supports (abris-bus, magazines, tables de café, voitures de tourisme, cartes postales…). Une trentaine de produits de la collection printemps – été 2014 et leurs QR Codes apparaissent ainsi ces jours-ci dans les rues de France et dans les magazines avec pour but de susciter l’achat sur un coup de coeur et un coup de tête. Le site e-commerce classique de Comptoir des Cotonniers représente pour l’instant 10% des ventes environ. Les fruits des ventes fast shopping seront d’ailleurs comptabilisées avec cette année, puisque c’est la même structure logistique qui prend logiquement en charge les achats faits via le nouveau canal mobile.

>> Une opération commerciale intéressante et très bien ficelée. Les outils techniques mis à disposition sur le web pour développer le business des marques sont aujourd’hui multiples et variés. Le développement de ce shopping connecté est une suite logique à l’ensemble des avancées technologiques déjà réalisées dans le prêt-à-porter. On pourrait, ainsi, imaginer l’application Fitizzy présente sur le système d’achat Comptoir des Cotonniers en tant que service complémentaire au QR Codes. Il ‘a jamais été aussi simple et rapide d’acheter des vêtements sur Internet … 😉

A bientôt sur le blog Fitizzy avec la Revue de Presse #11

Bonne journée.

Marie, qui vient de mettre à jour ses mensurations sur www.fitizzy.com … Pensez-y vous aussi 😉

Revue de Presse #9

Bonjour à toutes et à tous !

Les semaines défilent mais ne se ressemblent pas sur le blog Fitizzy ! 😉

Aujourd’hui, et comme chaque lundi, nous vous proposons une nouvelle Revue de Presse.

Nous vous suggérons 4 articles liés aux secteurs de l’habillement et du e-commerce qui nous ont intéressés …

Actu 1 > E-commerce, une croissance de 11% du chiffre d’affaire au 1er trimestre, Fashionmag.com, 20 mai.

ecommerce-renaissance-factory2

Les Français ont dépensé 13 milliards d’euros en ligne sur les 3 premiers mois de l’année. Une progression de 11% permise par une hausse de 15% du nombre de transactions, qui compense un nouvel affaissement du panier moyen, tombé à 81,5 euros (-4%). Non seulement la fréquence d’achat à augmenté, 6 commandes par trimestre en moyenne, mais l’offre s’est considérablement élargi. Le nombre d’acheteurs atteint de son côté les 34 millions de français. Les achats sur mobile connaissent également une croissance importante : le m-commerce représente, en effet, 19% du chiffre d’affaire des e-commerçants. On peut réellement dire que l’acte d’achat sur Internet s’est démocratisé puisqu’en 2013, les français ont dépensé plus de 50 milliards d’euros sur Internet … des chiffres qui parlent d’eux-mêmes.

>> Des chiffres encourageant pour le e-commerce et qui prouvent qu’il y a un vrai intérêt de la part des internautes à commander sur le web. L’offre s’élargissant de plus en plus et les moyens techniques offerts étant de plus en plus riches et facilitateurs, tout semble réuni pour que le web-business se développe de manière croissante dans les mois voire les années à venir. Un contexte intéressant pour toutes les start-ups et entreprises du domaines digital. Une application comme Fitizzy trouve ainsi sa légitimité puisque le but de l’internaute est de réussir à 100% son achat sur le web.

Actu 2 > Bruxelles organise le sommet européen de la mode, Fashionmag.com, 21 mai.

2356

Madifesto aura lieu a Bruxelles du 4 au 6 juin 2014.

Une soixantaine de décideurs et d’entrepreneurs européens du secteur de la mode sont conviés à échanger leurs expériences du 4 au 6 juin prochain dans le cadre de MADIFESTO, premier  « european fashion summit ». Un programme de 3 jours de tables – rondes en anglais s’enchaîneront, dans le but de créer de la cohésion, de l’archange et des synergies entre les différents pays de mode européens. Le grand public sera en principe convié aux prochaines éditions de l’événement, que MAD Brussels souhaite annuel.

>> Un événement intéressant qui aura lieu à deux pas de Lille et de la métropole. Une riche fusion de l’ensemble des professionnels de la mode européenne pour la création d’UNE mode européenne. L’idée semble, effectivement, de créer une unité autour de la mode européenne dans le but de la promouvoir au reste du monde. Bruxelles étant la capitale économique de l’Europe, il était donc légitime d’organiser le MADIFESTO dans la ville belge. Un événement auquel Fitizzy aimerait beaucoup participer …

Actu 3 > Les 5 grands défis de la Big Data, Influencia, 19 mai.

actu_4422_image

La Big Data, littéralement la grosse donnée, parfois appelée donnée massive, est une expression anglophone utilisée pour désigner l’ensemble des données qui deviennent tellement volumineuses qu’il en devient difficile de travailler avec des outils classique de gestion de l’information. Dans ces nouveaux ordres de grandeur, la capture, le stockage, la recherche, le partage, l’analyse et la visualisation des données doivent être redéfinis. Les perspectives du traitement des big data sont énormes et les possibilités d’exploration gigantesques. L’important est d’en comprendre les méandres et les enjeux même si la Big Data n’en est qu’à la genèse de ses nombreuses possibilités ! Cet article nous explique les bases de la Big Data et son potentiel. Au delà du défi des « 4V » (Volume, Variété, Vélocité, Véracité) , les enjeux sont majeurs : l’hygiène des données, le traitement automatisé des données hétérogènes, la transformation de l’expérience de la Big Data, la sécurité et l’anonymisation, le Datatainment et bien d’autres.

>> Un article intéressant qui permet de comprendre, comme dit précédemment, les méandres et les nombreuses possibilités de la Big Data. La Big Data est une réalité du web à laquelle nous sommes toutes et tous confronté(e)s, non seulement les internautes, mais nous aussi, professionnels du web. Le traitement et la visualisation des données sont deux choses essentielles pour une startup telle que la nôtre.

Actu 4 > Meet My Designer allie crow funding et concept store pour les « fashion designers », Frenchweb, 20 mai.

MeetMyDesigner-2

Meet My Designer  est une startup toulousaine qui fait le pari du financement participatif à destination de la mode.  C’est lors d’un voyage à Londres que les deux fondateurs on été frappés part l’uniformité et la morosité de l’offre de prêt-à-porter d’aujourd’hui. De retour en France et après avoir étudié le marché, ils ont découvert que 68% des jeunes créateurs éprouvaient des difficultés à réunir les fonds nécessaires au lancement de leur première collection. C’est alors que Meet My Designer, plateforme de Fashion Crowfunding, est née. Ils ont un positionnement qui bénéficie aux marques en les associant et en créant un concept store en ligne qui dépasse les fonctions d’une plateforme de vente ou de crowfunding classique.

>> Un concept intéressant et novateur, destiné à aider la jeune création française, auquel nous adhérons ! Le financement des projets artistiques étant de plus en plus problématique en France, il est important que des acteurs tels que Meet My Designer existent afin d’aider la jeune création à exister mais surtout à perdurer ! Fitizzy pourrait d’ailleurs être un service complémentaire à ce nouveau concept !

A très vite sur le blog Fitizzy pour la Revue de Presse #10 !

Bonne journée à toutes et à tous !

Marie.

Revue de Presse #8

Nouvelle semaine, nouvelle Revue de Presse  !

On vous a sélectionné 4 infos liées aux secteurs de l’habillement et du e-commerce.

Actu 1 > La French Tech, le festival démarre en juin, Frenchweb, 15 mai.

cheering

La FrenchTech, label qui vise à dynamiser les métropoles françaises, va organiser son propre festival pour favoriser les rencontres entre entrepreneurs. Celui-ci sera étendu à plusieurs villes de France du 4 au 27 juin et comprendra un « grand festival du numérique » en Ile-de-France, des opérations de visites de startups sous forme de portes ouvertes pour familiariser le public avec le monde des jeunes pousses et des manifestations qui « rassembleront entrepreneurs, grand public et éventuellement politiques pour renforcer leur connaissance mutuelle et tisser des liens ».

>> Un festival qui nous concerne directement car Fitizzy est considéré comme jeune pousse au sein d’Euratechnologie. Un événement intéressant et fédérateur qui vise à regrouper la crème des spécialistes du numérique en France. Le but étant de créer une véritable émulsion autour du digital, non seulement pour nourrir les entreprises qui entreprennent mais aussi pour faire découvrir les porteurs de projets et les startups au grand public.

Actu 2 > La Redoute parie sur Jacquemus pour l’hiver, Fashionmag.com, 13 mai.

1-Jeanne-Damas-Jacquemus-pull-marine-x468

La Redoute n’a pas encore présenté l’ensemble de ses invités pour la saison automne-hiver 2014/2015 prochaine, mais un nom a déjà été communiqué : celui de Jacquemus, le jeune créateur de 24 ans dont tout le monde parle et dont tout le monde s’inspire aussi ! La véadiste poursuit donc sa politique de démocratisation des jeunes créateurs, après avoir invité Cédric Charlier pour le printemps / été en cours.

>> Une collaboration qui s’annonce originale et créative. Chez Fitizzy, nous pensons qu’il est intéressant de dynamiser l’image de la Redoute grâce à des collaborations de ce genre. Cela permet à la marque de VAD de rester perpétuellement dans l’air du temps et de satisfaire une demande bien présente de changement et d’originalité chaque saison, de la part d’une grande partie de la clientèle. Un partenariat La Redoute / Fitizzy pourrait d’ailleurs être un excellent catalyseur de succès ! Affaire à suivre …

Actu 3 > Cross canal, the (market) place to be !, Influencia, 14 mai.

COMPETENCES-CrossCanal1

Avant, les marques et les enseignes dictaient leurs règles aux clients. « Mais ça, c’était avant ». Ici et maintenant, c’est le règne  du consommateur « qui exige », et des enseignes qui trouvent des solutions, avec tous les moyens du bord. Une première ! Le consommateur veut désormais faire ce qu’il veut, partout, tout le temps et en toute transparence pour lui. Grâce au digital connecté, une galaxie riche de multi canaux, le consommateur peut partager, échanger, soumettre … Bref, contribuer à l’évolution d’une marque ou d’une enseigne et faire entendre ses besoins et exigences. Un concept qui nécessite une organisation centralisée.

>> Un concept intéressant. Le ‘ collaboratif ‘ est, depuis quelques années déjà, à la mode grâce à l’émergence grandissante des réseaux sociaux. Aujourd’hui, grâce au digital connecté, les marques et entreprises peuvent parfaitement connaître les profils et besoins de leurs clients. Le cross canal offre de nouvelles perspectives business. Le cross canal est une vraie révolution pour le e-commerce aujourd’hui. Chez Fitizzy, le cross canal est utilisé notamment à travers les réseaux sociaux, un  canal à part entière, d’image mais aussi de promotion et de vente … qui s’intègre dans la stratégie cross canal avec ses spécificités. Le rôle de community manager est, à ce sujet, très important, puisque c’est lui qui est l’intermédiaire et qui crée des interactions entre les consommateurs et la marque / enseigne.

Evénement >> Congrès du Cross canal à Paris le 21 mai avec une présentation exclusive du cas client 3 Suisses International.

Actu 4 > La Suède finance l’exportation de son modèle social dans le textile, Fashionmag.com, 14 mai.

HM_3

L’agence suédoise d’aide au développement (SIDA) a annoncé mercredi un projet, cofinancé avec le géant du prêt-à-porter H&M, pour exporter le « modèle » social du pays dans l’industrie textile de pays asiatiques et africains. Les deux partenaires ont indiqué dans un communiqué avoir signé un accord pour promouvoir « l’emploi, le développement durable et le respect des droits de l’homme » dans ces pays en développement.

>> Une belle initiative de la part de la Suède, et notamment d’H&M et SIDA. Nous connaissons toutes et tous les grandes marques Made in Suède : H&M, IKEA … Ces enseignes à succès et aux business models bien ficelés ! Ce sont pour nous des modèles de réussite en termes de stratégie et de management.

Belle journée et à bientôt pour une nouvelle Revue de Presse #9 !

Marie.

Messieurs, MyNameIs vous gâte !

jeu concours fitizzy 2

Nouveau Tirage au Sort !!

C’est au tour de notre partenaire – MyNameIs – de vous offrir un cadeau :  1 caleçon au choix > un code promo de 100% à valoir sur l’ensemble du site www.mynameisunderwear.com !

Pour participer ? C’est très simple, il vous suffit de vous rendre ICI et de valider votre participation !

Vous avez jusqu’au 23 mai (23h59) pour tenter votre chance ;)

Pour ne manquer aucun tirage au sort, n’oubliez pas de nous suivre sur Facebook !

Cerise sur le gâteau, la marque fête ses 1 an d’existence ! Pour l’occasion, bénéficiez de 30% sur l’ensemble du site >> www.mynameisunderwear.com ! Offre valable jusqu’au 31 mai.

banniere_1an_MNI_Mai2014

A très vite ! L’équipe Fitizzy