Revue de Presse #8

Nouvelle semaine, nouvelle Revue de Presse  !

On vous a sélectionné 4 infos liées aux secteurs de l’habillement et du e-commerce.

Actu 1 > La French Tech, le festival démarre en juin, Frenchweb, 15 mai.

cheering

La FrenchTech, label qui vise à dynamiser les métropoles françaises, va organiser son propre festival pour favoriser les rencontres entre entrepreneurs. Celui-ci sera étendu à plusieurs villes de France du 4 au 27 juin et comprendra un « grand festival du numérique » en Ile-de-France, des opérations de visites de startups sous forme de portes ouvertes pour familiariser le public avec le monde des jeunes pousses et des manifestations qui « rassembleront entrepreneurs, grand public et éventuellement politiques pour renforcer leur connaissance mutuelle et tisser des liens ».

>> Un festival qui nous concerne directement car Fitizzy est considéré comme jeune pousse au sein d’Euratechnologie. Un événement intéressant et fédérateur qui vise à regrouper la crème des spécialistes du numérique en France. Le but étant de créer une véritable émulsion autour du digital, non seulement pour nourrir les entreprises qui entreprennent mais aussi pour faire découvrir les porteurs de projets et les startups au grand public.

Actu 2 > La Redoute parie sur Jacquemus pour l’hiver, Fashionmag.com, 13 mai.

1-Jeanne-Damas-Jacquemus-pull-marine-x468

La Redoute n’a pas encore présenté l’ensemble de ses invités pour la saison automne-hiver 2014/2015 prochaine, mais un nom a déjà été communiqué : celui de Jacquemus, le jeune créateur de 24 ans dont tout le monde parle et dont tout le monde s’inspire aussi ! La véadiste poursuit donc sa politique de démocratisation des jeunes créateurs, après avoir invité Cédric Charlier pour le printemps / été en cours.

>> Une collaboration qui s’annonce originale et créative. Chez Fitizzy, nous pensons qu’il est intéressant de dynamiser l’image de la Redoute grâce à des collaborations de ce genre. Cela permet à la marque de VAD de rester perpétuellement dans l’air du temps et de satisfaire une demande bien présente de changement et d’originalité chaque saison, de la part d’une grande partie de la clientèle. Un partenariat La Redoute / Fitizzy pourrait d’ailleurs être un excellent catalyseur de succès ! Affaire à suivre …

Actu 3 > Cross canal, the (market) place to be !, Influencia, 14 mai.

COMPETENCES-CrossCanal1

Avant, les marques et les enseignes dictaient leurs règles aux clients. « Mais ça, c’était avant ». Ici et maintenant, c’est le règne  du consommateur « qui exige », et des enseignes qui trouvent des solutions, avec tous les moyens du bord. Une première ! Le consommateur veut désormais faire ce qu’il veut, partout, tout le temps et en toute transparence pour lui. Grâce au digital connecté, une galaxie riche de multi canaux, le consommateur peut partager, échanger, soumettre … Bref, contribuer à l’évolution d’une marque ou d’une enseigne et faire entendre ses besoins et exigences. Un concept qui nécessite une organisation centralisée.

>> Un concept intéressant. Le ‘ collaboratif ‘ est, depuis quelques années déjà, à la mode grâce à l’émergence grandissante des réseaux sociaux. Aujourd’hui, grâce au digital connecté, les marques et entreprises peuvent parfaitement connaître les profils et besoins de leurs clients. Le cross canal offre de nouvelles perspectives business. Le cross canal est une vraie révolution pour le e-commerce aujourd’hui. Chez Fitizzy, le cross canal est utilisé notamment à travers les réseaux sociaux, un  canal à part entière, d’image mais aussi de promotion et de vente … qui s’intègre dans la stratégie cross canal avec ses spécificités. Le rôle de community manager est, à ce sujet, très important, puisque c’est lui qui est l’intermédiaire et qui crée des interactions entre les consommateurs et la marque / enseigne.

Evénement >> Congrès du Cross canal à Paris le 21 mai avec une présentation exclusive du cas client 3 Suisses International.

Actu 4 > La Suède finance l’exportation de son modèle social dans le textile, Fashionmag.com, 14 mai.

HM_3

L’agence suédoise d’aide au développement (SIDA) a annoncé mercredi un projet, cofinancé avec le géant du prêt-à-porter H&M, pour exporter le « modèle » social du pays dans l’industrie textile de pays asiatiques et africains. Les deux partenaires ont indiqué dans un communiqué avoir signé un accord pour promouvoir « l’emploi, le développement durable et le respect des droits de l’homme » dans ces pays en développement.

>> Une belle initiative de la part de la Suède, et notamment d’H&M et SIDA. Nous connaissons toutes et tous les grandes marques Made in Suède : H&M, IKEA … Ces enseignes à succès et aux business models bien ficelés ! Ce sont pour nous des modèles de réussite en termes de stratégie et de management.

Belle journée et à bientôt pour une nouvelle Revue de Presse #9 !

Marie.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *