Revue de Presse #10

Aujourd’hui, sur le blog Fitizzy, on fête notre 10ème Revue de Presse !

La Revue de Presse est devenue le rendez – vous du lundi ! De la mode, du e – commerce … sont les sujets qui la composent.

D’ailleurs, merci à toutes celles et ceux qui la suivent 😉

Actu 1 > E-commerce : et si les freins à l’achat devenaient des opportunités ?, Le Journal du Net, 26 mai.

ecommerce2

Le e-commerce peut présenter de forts freins à l’achat, qui peuvent mettre en péril le développement d’un site marchand. En effet, de nombreux éléments, sur une boutique en ligne, peuvent décourager un acheteur potentiel et l’inciter à renoncer à un achat. Ces freins sont multiples et certains sont régulièrement mis en avant par les consommateurs : l’impossibilité d’essayer un produit avant de l’acheter, les frais de port jugés excessifs, la crainte d’une arnaque, les conditions de remboursement ou d’échange, la sécurité   des transactions ou encore l’absence de conseil de la part de vendeurs. Cependant, ces freins pourraient devenir des opportunités de croissance et des vecteurs de différenciation pour une boutique en ligne. Dans cet article, Le Journal du Net trouve des solutions pour contourner ces freins ou les transformer en atouts.

>> Cet article nous concerne plus que tout dans la mesure où il légitimiste l’existence de notre service.  L’étude du premier frein nous concerne davantage car il concerne l’impossibilité d’essayer un produit avant de l’acheter. Cette impossibilité d’essayer constitue un obstacle souvent rédhibitoire. L’impact de ce frein à la vente varie grandement d’un secteur à l’autre. Ce sont les vendeurs de vêtements et de chaussures qui sont inévitablement touchés par ce problème, nos partenaires en sommes. Des solutions existent pour limiter les réticences des acheteurs en adoptant les bonnes mesures : des descriptions soignées et précises, des images et des vidéos du produit et de son porté qui aident le consommateur à se projeter dans l’acte de consommation et le fait de faciliter les retours qui dédramatise une éventuelle erreur due à un essai impossible, comme le fait Sarenza ou encore Zalendo.

Dommage que l’article n’en ai pas parlé, mais il y a aussi et surtout Fitizzy : l’application qui aide chaque consommateur à choisir le vêtement à la bonne taille sur Internet. 70% des retours étant dus à des erreurs de taille, il est important que chaque e-shop de prêt-à-porter utilise Fitizzy. Le but étant que l’application Fitizzy devienne aussi incontournable que Paypal sur Internet.

Actu 2 > La Fédération du prêt-à-porter féminin lance sa permanence digitale, Fashionmag.com, 26 mai.

top_logo

Dans le cadre du développement de ses « services business », la Fédération française du prêt-à-porter féminin (FFPAPF) lance un service dédié à l’accompagnement des marques sur les problématiques digitales. Une offre annoncée pour juin, et qui se traduira par une permanence assurée le premier jeudi de chaque mois. Ce nouveau service a été développé avec l’agence Web Push It Up, dont l’expertise porte aussi bien sur la vente en ligne que l’identité visuelle, la stratégie cross-média ou le community management.

>> Une initiative intelligente et intéressante. Aujourd’hui, il est souvent très difficile pour une jeune marque de se développer. Le business se réalisant de plus en plus sur le web, il est important pour chacun des créateur d’être avisé sur les différentes stratégies à adopter et sur les techniques de communication incontournables et propres au web : facteurs de réussite. Fitizzy se veut d’ailleurs comme une solution facilitante pour les créateurs possédant un e-shop.

Actu 3 > FittingBox lève 2,1 millions d’euros, Frenchweb, 28 mai.

FittingBoXUne

FittingBox est une solution web-to-store dédiée aux professionnels de l’optique. La société développe depuis 8 ans maintenant un système d’essayage virtuel et de numérisation des lunettes, auprès des principaux fabricants du secteur. Elle produit en ligne des modèles de lunettes en photo HD, des modèles 3D et une vue des lunettes en 360°. Au total, son catalogue comporte plus de 40 000 modèles de lunettes numérisées. Elle compte aujourd’hui 900 clients, représentant 10 000 magasins dans le monde. Les fonds récemment récoltés seront principalement orientés sur la commercialisation de la solution SaaS, en France mais aussi à l’international.

>> Un concept intéressant dans la lignée de Fitizzy mais ici adapté à un accessoire particulier : la lunette. L’achat d’une paire de lunettes est un achat important qui tend à se démocratiser de plus en plus grâce à ce genre de concept facilitateur d’achat en ligne. Chez Fitizzy, nous sommes intéressés et sensibles à ce genre de projet dédié à aider les consommateurs à acheter sur Internet.

Actu 4 > Comptoir des Cotonniers lance son « fast shopping » mobile, Fashionmag.com, 28 mai.

7911

10 000 boutiques, c’est ce que Comptoir des Cotonniers annonce avoir ouvert ce 28 mai, grâce au lancement de son nouveau système de shopping connecté. L’enseigne française du groupe Fast Retailing vient, en effet, de lancer une opération avec l’application mobile PowaTag qui lui permet de proposer à la vente certains de ses produits via QR Codes. Un dispositif qui se démarque par la très grande rapidité de l’application, mais surtout par la forme qu’il prend : une campagne de shopping à ciel ouvert déclinée sur divers supports (abris-bus, magazines, tables de café, voitures de tourisme, cartes postales…). Une trentaine de produits de la collection printemps – été 2014 et leurs QR Codes apparaissent ainsi ces jours-ci dans les rues de France et dans les magazines avec pour but de susciter l’achat sur un coup de coeur et un coup de tête. Le site e-commerce classique de Comptoir des Cotonniers représente pour l’instant 10% des ventes environ. Les fruits des ventes fast shopping seront d’ailleurs comptabilisées avec cette année, puisque c’est la même structure logistique qui prend logiquement en charge les achats faits via le nouveau canal mobile.

>> Une opération commerciale intéressante et très bien ficelée. Les outils techniques mis à disposition sur le web pour développer le business des marques sont aujourd’hui multiples et variés. Le développement de ce shopping connecté est une suite logique à l’ensemble des avancées technologiques déjà réalisées dans le prêt-à-porter. On pourrait, ainsi, imaginer l’application Fitizzy présente sur le système d’achat Comptoir des Cotonniers en tant que service complémentaire au QR Codes. Il ‘a jamais été aussi simple et rapide d’acheter des vêtements sur Internet … 😉

A bientôt sur le blog Fitizzy avec la Revue de Presse #11

Bonne journée.

Marie, qui vient de mettre à jour ses mensurations sur www.fitizzy.com … Pensez-y vous aussi 😉

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *