Presse > Fitizzy dans la Gazette NPDC

Petit retour en images sur les LMI Awards …

En bas, à droite, Sébastien et Gaultier ont remporté le Prix Coup de Coeur pour Fitizzy !

 Capture d’écran 2014-04-28 à 15.26.39

Source :  http://www.gazettenpdc.fr 

 

Revue de Presse #5

Nouvelle semaine, nouvelle Revue de Presse !

On vous a sélectionné 4 infos liées aux secteurs de l’habillement et du e-commerce …

Actu 1 >> Les start-up, la nouvelle arme des grandes marques, Influencia, 24 avril.

Capture d’écran 2014-04-28 à 10.12.07

Dans la course inévitable à l’innovation, les marques possèdent une obsession : elles veulent leur lab (laboratoire d’innovations, autrement dit le département Recherche & Développement dans beaucoup d’entreprises). Ce nouveau modèle économique fait un grand gagnant : les start-up. De nombreuses multinationales sont désireuses d’apprendre de la culture des start-up, certaines ont d’ailleurs mise en place des programmes permettant d’inculquer l’esprit start-up à leurs employés. Les multinationales épousent ainsi la cause des start-up pour préempter leurs compétences novatrices. Toutes font équipe avec des jeunes start-up pour motiver et soutenir l’innovation digitale, car les marques l’ont bien compris … Les consommateurs veulent désormais de la nouveauté, du divertissement, de l’authenticité et un dialogue ouvert avec leurs marques. 

>> Un sujet qui nous parle puisque nous même faisons partie d’un hub (plateforme de correspondances, de réseaux), un véritable écosystème dédié à l’innovation digitale : Euratechnologies. Plus généralement, en France, French Tech (nom générique pour designer tous les talents qui font le numérique en France) est un incroyable dispositif qui a été mis en place pour renforcer la croissance et le rayonnement des start-ups et des écosystèmes numériques français.  Avec sa French Tech, la France a tous les atouts pour devenir une « Start-up République » d’envergure mondiale ! Un véritable vivier pour l’ensemble des  multinationales qui souhaitent posséder leur lab !

frenchtech

Actu 2 >> L’envers de la mode : comment aider les damnés du Low cost ?alternatives.blog.lemonde.fr, 24 avril.

FashionRevolutionDay_2

Cet article concerne le Fashion Revolution Day : ce jour instauré entend mettre fin aux abus des ateliers textiles et faire progresser positivement le secteur de la mode. Conçu en hommage à l’effondrement d’une usine textile il y a un an, à Dacca, au Bangladesh, l’initiative rencontre un engagement fort de la population et des peoples. Car les boutiques des centres commerciaux de nos villes uniformes et mondialisées oublient trop souvent de mentionner ce qui sous-tend les petits prix de nos habits. Ce Fashion Revolution Day est une sorte de « coup de gueule » face à l’abus de ces « damnés du low cost », sujet qui a d’ailleurs  fait l’objet d’un documentaire sur Arte. Imaginé par Carry Somers en Grande Bretagne, pionnière de la mode éthique, le Fashion Revolution Day veut célébrer une mode positive et tous ceux qui contribuent à la rendre possible. L’opération, qui a déjà essaimé dans plus de 40 pays, met en avant, cette année, ceux qui fabriquent nos vêtements.

>> Une info et une initiative qui méritait amplement d’être mise en valeur sur le Blog, puisque nous considérons qu’il est important de créer mais tout en respectant les petites mains qui fabriquent et qui contribuent à cette création ailleurs dans le monde. Le souci de l’éthique et du respect sont deux valeurs fortes qui nous sont chères chez Fitizzy.

Pour participer ? un simple selfie suffit : seule condition, le prendre en portant un vêtement à l’envers ou en montrant son étiquette (#insideout), puis l’envoyer à france@fashionrevoltuion.org et le publier sur vos réseaux sociaux. Soutenez cette belle initiative ! 😉

Actu 3 >> Partage sur les réseaux sociaux : Facebook génère le plus de trafic, Pinterest s’envole, Linkedin crée le plus d’engagement, Frenchweb, 22 avril.

Communication

Cet article nous informe, grâce à une étude de Shareaholic, que Facebook et Pinterest (nouveau challenger de Facebook) sont les deux plateformes qui connaissent la progression la plus significative avec des taux de 37% et 48%. Quant à Twitter, il obtient la médaille de bronze avec une expansion certes, mais très faible. Au delà des visites générées, l’engagement des visiteurs est un élément à prendre en compte selon l’Institut d’Etudes. YouTube, Google + et LinkedIn impulsent les visiteurs les plus engagés (même s’ils impulsent moins de trafic).

>> Des données utiles à prendre en compte pour une start-up telle que la nôtre. En effet, l’utilisation des réseaux sociaux est primordiale dans notre stratégie de communication. Cela permet de nous orienter et de miser sur un réseau plus qu’un autre. Il est important pour nous, de développer non seulement notre communauté, mais aussi de développer l’engagement des visiteurs envers notre communauté.

Actu 4 >> Hyères 2014 consacre Kenta Matsushigefashionmag.com, 27 avril.

HYERES-2014-29TH-INTERNATIONAL-FESTIVAL-OF-FASHION-AND-PHOT

La 29 ème édition du Festival International de Mode et de Photographie de Hyères, qui s’est déroulé du 25 au 28 avril à célèbre Villa Noaille, a récompensé beaucoup de jeunes talents … et plus que d’habitude ! Le créateur japonais Kenta Matsushige a raflé le grand prix du jury Première Vision, dimanche soir à l’issue de la cérémonie de clôture présidée par son fondateur Jean-Pierre Blanc. Il va d’ailleurs se voir proposer de livrer une voire plusieurs collections pour la griffe française Petit Bateau, selon une tradition lancée l’an dernier. La finaliste ukrainienne Yulia Yefimtchuk, a eu la surprise de recevoir le prix surprise décerné par Humberto Leon et Carol Lim, associés, DA de Kenzo et créateurs du concept de boutiques Opening Ceremony. Pendant 2 saisons consécutives, cette jeune créatrice aura l’immense chance de vendre sa collection au sein du réseau de boutiques OC. Deux finalistes ont également été distingués par le patron de la marque Chloé (Groupe Richemont) Geoffroy de la Bourdonnaye, pour leurs interprétations modernes de la femme Chloé. Enfin, le prix du public de la Ville d’Hyères a designé la française Coralie Marabelle. Pour la partie photo, le jury, présidé par Steve Hiett et comprenant notamment le créateur Manish Arora, a décerné sont grand prix à l’italien Lorenzo Vitturi. La Française Oriane Lopez remporte quant à elle la dotation School of Visual Arts, tandis que le prix du public a honoré une autre artiste en provenance de Suisse, Marie Rime.

>> Un palmarès intéressant d’autant plus que le Festival International de Mode et de Photographie de Hyères révèlent, bien souvent, les grands talents de demain. Bon nombre de créateurs distingués lors des précédentes éditions ont eu la chance d’intégrer, en tant que DA, de grandes maisons de couture. Nous restons informés de ce genre d’actu mode chez Fitizzy, dans la mesure où ce sont les marques de mode qui permettent de nous développer et de perdurer. En effet, nos partenaires mode sont essentiels dans l’ascension d’une start-up telle que la nôtre.

A la semaine prochaine pour la Revue de Presse #6 !

 

Revue de Presse #4

Nouvelle semaine, nouvelle Revue de Presse !

On vous a sélectionné 4 infos liées aux secteurs de l’habillement et du e-commerce …

Actu 1 >> Les centres commerciaux nouvelle génération sont-ils des créateurs de liens ? Influencia, le 14 avril.

actu_4338_image

Cet article met en lumière l’impact des « nouveaux » centres commerciaux dans notre vie quotidienne. On leur avait prédit un déclin suite à l’émergence et au succès du commerce en ligne mais les centre commerciaux n’ont pas dit leur dernier mot. Lieux privilégiés de contact avec la marque, les produits, mais aussi véritables lieux de convivialité, les centres commerciaux nouvelle génération veulent placer la notion de plaisir au centre de leur stratégie et développer une expérience shopping attractive destinée à satisfaire les clients et à les fidéliser. Grâce à de nouveaux concepts innovants, modernes visant à multiplier les liens et points de contact entre les différents acteurs du commerce, les centres commerciaux ont un bel avenir devant eux …

>> Un sujet qui nous parle et des concepts novateurs auxquels nous portons beaucoup d’intérêt. En effet, Fitizzy a pour projet d’étendre son application purement web et la développer en magasin grâce à une application téléphone qui permettra à l’ensemble des consommateurs de prêt-à-porter, de faciliter leur expérience shopping. L’idée ? Scanner le code barre de l’article, le retrouver sur l’appli Fitizzy et choisir l’article à la bonne taille grâce à son compte Fitizzy, voire même le mettre de côté et l’acheter plus tard via le web. Finies les files d’attente aux cabines d’essayage 😉 Projet à suivre …

Actu 2 >> Made in France, mythe ou réalité ? Quelles conditions pour un vrai Made in France ? abc-lux.com, le 14 avril.

SALON-MADE-IN-FRANCE-2014-A

Cet article revient sur le salon Made in France, qui s’est déroulé du 9 au 10 avril au Carreau du Temple et notamment sur une conférence donnée sur le thème et ses enjeux. Le salon, entièrement dédié à la haute-façon, présentait une pléiade de savoir-faire, de tours de main virtuoses, de métiers d’art et de techniques industrielles françaises. Façonniers, donneurs d’ordre et pouvoirs publics se mobilisent plus que jamais pour maintenir et valoriser le « Made in France ». La marque France continue, en effet, d’avoir une vraie légitimité à l’étranger, en particulier en Asie. Car donner un sens à son achat est devenu très important … D’où la nécessité de favoriser et de soutenir le savoir-faire français.

>> Nous accordons beaucoup d’importance à nos marques partenaires chez Fitizzy. Certaines d’entre elles pratiquent d’ailleurs le Made in France, qui est une véritable valeur ajoutée et un gage de qualité aux yeux des consommateurs initiés. À l’heure ou de nombreuses usines souffrent de la crise, il est, selon nous, important de faire vivre la production et la fabrication française. Le Nord, région au riche passé textile, possède encore quelques usines de fabrication à la renommée internationale (Caudry, la Dentelle de Calais …). Le faire savoir est devenu aussi important que le savoir faire dans la mesure où il est important de pérenniser le Made in France : atout économique de la France.

Actu 3 >> « L’esprit startup »: assez de bisounours, c’est de barbares dont on a besoin! medium.com.

Startup-idea-building

Cet article est une réaction face à celui du capital.fr intitulé : C’est quoi, avoir l’esprit start-up ?  > « Plus que le secteur dans lequel elles évoluent, l’âge ou la taille, c’est la façon de travailler qui caractérise les start-up. Un mode de fonctionnement qui stimule l’innovation, renforce l’esprit d’équipe et rend plus réactif. » Ces mythes et légendes urbaines sur les startups feraient, selon l’auteur, plus de mal que de bien à cet écosystème entrepreneurial qui émerge, notamment à Paris. Un article détonant qui n’a pas peur des mots.

>> Nous sommes une startup d’Euratechnologies et ce débat autour du phénomène startup nous concerne. Effectivement, être une startup ce n’est pas le monde des bisounours. C’est beaucoup de travail, c’est ne pas compter ses heures, c’est beaucoup de motivation et d’ambition, c’est beaucoup de choses entreprises, de risques pris pour une finalité : la réussite ! Chaque startup possède un business model et travaille pour le développer et le faire évoluer. Fitizzy a de grands projets et de grandes ambitions … Suivez – nous sur www.fitizzy.com 😉

Actu 4 >> Who’s Next : une édition estivale tournée vers la Turquie. Fashionmag.com, le 17 avril.

7964

La ligne conductrice du WHO’S NEXT Prêt-à-Porter Paris est simple : offrir aux 50 000 acheteurs et visiteurs professionnels une vision claire, lisible, globale et cohérente de l’offre de Prêt-à-Porter et Accessoires. Comme chaque saison, le salon Who’s Next a choisi un fil rouge pour sa communication et ses animations. Pour la prochaine édition, du vendredi 4 au lundi 7 juillet, c’est un pays qui sera à l’honneur: la Turquie. Après avoir accueilli une quarantaine de marques et créateurs turcs en janvier dernier, le Who’s Next approfondit son partenariat avec l’ITKIB, l’association d’exportateurs d’habillement et de textile d’Istanbul.

>> Le salon Who’s Next est le leader des salons internationaux de mode à Paris depuis 20 ans avec plus de 2000 marques participantes. Un véritable vivier de créateurs qui, potentiellement, pourraient être intéressés par le concept et le service Fitizzy. Nous étions déjà allés prospecter les éditions précédentes … Pour les prochaines, nous souhaiterions être présents, être acteurs du salon et présenter le concept Fitizzy ! A suivre …

A la semaine prochaine pour la Revue de Presse #5 !

Revue de Presse #3

Nouvelle semaine, nouvelle Revue de Presse !

On vous a sélectionné 4 infos liées aux secteurs de l’habillement et du e-commerce …

Actu 1 > Prada et ses Talons Aiguilles personnalisés, Influencia, 9 avril 2014

actu_4331_image

La marque de chaussures de luxe a challengé ses clientes dans son magasin londonien pour imaginer leurs escarpins de rêve. Les combinaisons avaient beau être infinies, les clientes n’avaient que 48 heures pour se décider : collectors en vue ! Prada semble avoir trouvé la solution pour parer aux codes imposés par le luxe. Le service « Made to order décolleté » lancé fin mars avait pour thème l’inventivité et l’unicité. À l’heure où le sur-mesure se démocratise de plus en plus, cette opération séduction instaurée par Prada avait pour but de contenter une clientèle exigeante afin de la fidéliser . Une expérience de création véritablement innovante dans le monde du luxe où c’est le client qui crée au nom de la maison de luxe … Le futur peut être ?

>> Nous adhérons à ce genre d’expérience de personnalisation du produit. Le sur-mesure étant de plus en plus à la mode, il est intéressant pour une marque de luxe de rendre la mode accessible non seulement par le prix (500 £ tout de même) mais aussi par le pouvoir de création du client lui-même. La chaussure est une autre problématique sur le web. Commander à la bonne pointure n’est pas toujours chose facile. Nous projetons, à ce titre, d’exploiter l’univers de la chaussure quand le concept Fitizzy aura séduit celui de l’habillement …. Affaire à suivre !

Actu 2 > Comment les logos des marques ont évolué dans le temps et vous influencent au quotidien, Frenchweb, 11 avril 2014

Logo_logobook_logorama_houplain_ludovic_book_director_nescafe_pub_publicite_ad_communication

LOGOBOOK

Pour illustrer cette riche étude, l’agence américaine Ruby Media Corporation (pour Finance Online) propose une infographie sur l’impact d’un logo sur les consommateurs. On y apprend notamment que le rouge favorise l’intensité et l’agressivité, là où le bleu suscite davantage la stabilité et le jaune la joie … Que l’âge à partir duquel un individu commence à se rappeler de manière consistante un logo est situé autour des 7-8 ans … Qu’Apple et Microsoft seraient les deux marques les plus valorisées au monde … Que certains logos n’ont presque rien couté, notamment celui de Twitter ou de Nike … Et plein d’autres choses encore !

BONUS : Découvrez cet article de La Réclame sur le fameux LOGORAMA, ce court métrage d’animation réalisé par H5.

>> Nous avons trouvé cette étude très intéressante dans la mesure où le logo est le porte-parole d’une marque. Le logo représente la marque et transmet ses valeurs. Il est l’identité visuelle de la marque. Car réaliser un logo design, efficace et percutant nécessite de respecter un certain nombre de contraintes : il doit être lisible, unique et simple. Il doit choisir des couleurs en rapport avec le secteur d’activité, il doit être efficace pour durer dans le temps, fonctionnel … Il est important qu’un logo soit compréhensible à l’international quand une entité à pour projet de s’étendre. Dans le cadre de Fitizzy, c’est ce que nous avons voulu mettre en place en tous cas !

Actu 3 > H&M a signé avec Alexander Wang pour l’automne – hiver prochain, Fashionmag.com, 13 avril 2014

10171055_10152019269675913_8932518448308152376_n

Tous les ans, l’annonce de la nouvelle collaboration d’H&M est L’info tant attendue par les modeuses du monde entier. Une fois de plus, le géant suédois a fait fort. H&M a signé avec le créateur américain Alexander Wang pour une collaboration sur l’automne – hiver prochain. Alexander Wang possède sa propre marque mais il est également directeur artistique vedette de Balenciaga et succède ainsi à Isabel Marant. C’est une grande première pour H&M puisque c’est la première fois que l’enseigne fait appel à un créateur américain.

>> Nous aimons la mode et nous aimons ce genre d’annonce chez Fitizzy. Nous trouvons qu’il est intéressant de démocratiser la mode créateur en l’associant à un géant de la fast fashion, son antipode, qui par définition ne dure pas dans le temps mais se consomme rapidement comme on consommerait un cheesburger dans un fast food ! Le temps d’une collection, tout un chacun pourra se procurer la mode « Alexander Wang » à prix accessibles. Le 6 novembre, nous y serons !!

Actu 4 > Loi Hamon sur l’e-commerce : ce qu’il faut faire pour être prêt le 13 juin, Journaldunet.com, 4 avril 2014

Using a credit card. Online shopping.

Cet article du Journaldunet.com nous énonce ce que vont devoir modifier les e-marchands avant que le volet VAD de la loi consommation n’entre en vigueur. Publiée au Journal Officiel le 18 mars dernier, la loi sur la consommation, dite loi Hamon entrera en vigueur le 13 juin prochain. Pour les réseaux de franchise qui ont un site e-commerce, la mise en conformité est donc d’actualité. Les grands changements concernent notamment : le délais de rétractation, le délais de remboursement, les obligations d’information, le délais de remboursement après défaut de livraison, la décote autorisée du produit retourné lorsque celui-ci a été trop essayé, le délais de rétractation redéfini pour les commandes multiples, le démarchage téléphonique, les garanties et enfin les nouveaux pouvoirs confiés à la DGCCRF.

>> Chez Fitizzy, nous nous sentons évidemment concernés de manière indirecte par cette loi Hamon dans la mesure où le service proposé aura un impact important et non négligeable dans la politique des retours instaurée par les marques partenaires. Pour les sites marchands d’habillement, Fitizzy permet de réduire les retours de marchandises et d’augmenter les ventes. Un concept qui devrait donc, sans nul doute, convaincre les e-shops spécialisés dans l’habillement qui n’ont pas encoure adhéré au concept !

A la semaine prochaine pour la Revue de Presse #4 !

Fitizzy obtient le prix « Coup de coeur » aux LMI Awards.

Gaultier et Sébastien

Gaultier Monier et Sébastien Ramel, fondateurs de Fitizzy.

Comme chaque année, LMI innovation organisait hier soir, sa grande soirée des remises de trophées : Les LMI Awards ! L’événement se déroulait dans le Hall d’Honneur de la CCI Grand Lille.

INVIT-LMI

Au programme, les invités ont pu découvrir, en exclusivité, le nom des 37 nouveaux créateurs qui forment la promotion des lauréats 2013. Tour à tour, ils sont montés sur scène pour présenter leurs projets et leurs innovations. LMI innovation recevait également, en invité d’honneur, Louis SCHWEITZER, Président du Réseau Initiative France.

565f3b16-27e3-11dd-859d-c34cabd87245

Louis SCHWEITZER

Fitizzy y était et nous sommes fiers de vous annoncer avoir gagné le prix « Coup de coeur » des LMI Awards !

Un bon coup de pouce pour le développement de notre startup et pour son rayonnement !

Merci à toutes et à tous de nous avoir soutenus 😉

Gaultier, Sébastien et toute l’équipe Fitizzy !