Revue de Presse #11

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, jour férié (mais pas pour tout le monde) et comme chaque lundi, nous vous proposons une nouvelle Revue de Presse.

Nous vous suggérons 4 articles liés aux secteurs de l’habillement et du e-commerce qui nous ont intéressés …

Actu 1 > Shoppers, qui êtes-vous ?, Influencia, 1 juin.

Capture d’écran 2014-06-09 à 15.19.21

A quel shopper ressemblez – vous et quels sont ceux qui vont compter demain ? Vaste question tant les habitudes de consommation évoluent sans cesse et à grande vitesse. Dans cet article, la synthèse d’un travail de recherche par le cabinet SoonSoonSoon et l’institut Opinion Way qui ont décrypté des nouvelles typologies de consommateurs pour les années à venir, leurs comportements et leurs attentes. Pour comprendre dès aujourd’hui les nouvelles habitudes de shopping de demain …

Êtes – vous plutôt …

Watcher / Vigi-shopper, attentif et scrupuleux ?

Slow / Care-shopper, amoureux des petits producteurs qui privilégie les circuits courts ?

Social shooter / Influenceur, consommateur expert  ?

Emo-shopper / Wow – Addict, l’hédoniste de l’emo-consommation ?

Alter-shopper / Norm-Core, féru des circuits alternatifs comme moyen de détourner la consommation de masse ?

Alors que la crise et Internet ont exacerbé la rationalité d’un grand nombre de consommateurs et leur besoin de simplicité, ces derniers appellent les acteurs du commerce à se concentrer sur 4 valeurs fondamentales pour lui redonner de la valeur : l’expérience, la confiance, la connexion et l’engagement.

>> Un article intéressant pour une startup telle que la nôtre et pour toutes les entreprises de services pour qui l’avis et les besoins des consommateurs sont des choses essentielles. Connaître les besoins et comportements des consommateurs est important à prendre en compte dans l’élaboration des stratégies à mettre en place.

Actu 2 > Fashion Capital Partners : un nouveau réseau de financement des start-ups de la mode, Fashionmag.com, 30 mai.

c2de

Constatant les difficultés de financement de jeunes sociétés du web, notamment en relation avec la mode, Céline Lippi (photo ci-dessus) commença par avoir une activité » de business angel. En juin 2013, elle entre au capital de la place de marché Modizy. Aujourd’hui, elle est enfin présente au capital de la maison de créateurs de haute façon. Cette initiative de business angel a logiquement découlé d’une activité de conseil après de marques de mode. En 2012, Céline Lippi structure cette activité en créant Fashion&Technology Lab avec deux objectifs principaux : investir mais aussi accompagner via cette plate-forme collaborative des entreprises de la fashion tech. « L’idée est d’aider des startups qui choisissent de se développer en utilisant des outils high tech, le web, le click and buy sur un défilé … » Aujourd’hui, on ne peut, effectivement plus, dissocier création et digital. 

>> Une initiative utile et intéressante pour aider la jeunes création de mode et les jeunes startup de la mode. Bien souvent, il est difficile pour les créatifs de s’atteler aux missions purement stratégiques et digitales. Cette plateforme collaborative est un outil instructif et bénéfique pour les jeunes entrepreneurs de la mode qui souhaitent être au top en ce qui concerne les nouvelles technologies et le digital. Le web étant le futur du commerce, il est important d’avoir sa place, et la meilleure des places, sur Internet aujourd’hui. 

Actu 3 > Où en est-on du Drive-to-store ?, Frenchweb, 3 juin.

woman with shopping bags

Vos recherches sur Google pourraient bien vous tenter lors de vos prochains lèche-vitrines. En effet, « Google Now » pourrait bientôt alerter l’internaute lorsqu’il passera à proximité d’un produit sur lequel il s’est déjà renseigné en ligne … et pour lequel il a donc toutes les chances de craquer. Une démarche purement R&D qui s’inscrit dans une tendance e-marketing de fond : le drive-to-store. Il s’agit, en réalité, de tirer profit d’Internet et de la géolocalisation pour attirer le prospect vers le point de vente. L’exploitation du Big data à des fins marketing, cette analyse des données sociologiques , chronologiques et géographiques est une aubaine pour le vendeur puisqu’elle lui permet d’appliquer une stratégie marketing personnalisée grâce à une connaissance client particulièrement affinée.  Tout l’enjeu du drive-to-store est de réussir à capter le client en situation de mobilité. Le but également : draîner  les web clients vers les boutiques. 

>> En pleine croissance, ce type de technologie est plutôt intéressante et inspirante dans la mesure où elle pourrait venir en complémentarité de notre future application mobile. Encore une fois, il s’agit, avant tout, de satisfaire le consommateur dans son expérience shopping en lui proposant les dernières technologies pour un drive-to-store réussi. La stratégie marketing personnalisée est une exigence de plus en plus importante chez les consommateurs. Il est important d’y prêter attention dans l’élaboration d’une stratégie commerciale et marketing. 

Actu 4 > What the F*, un premier salon dédié aux ados, Fashionmag.com, 4 juin.

fdb2

Le premier salon dédié au 13-19 ans s’intéressera à 6,5 millions de consommateurs, au pouvoir d’achat global de 3,5 milliard d’euros par an. Le sociologue Ronan Chastelier a décrypté cette population comme une catégorie fortement identitaire, aujourd’hui absorbée totalement par un monde parallèle, connectée massivement – 75% appartiennent à un réseau social – mais restant ancrée dans le réel. »Les parents, professeurs, et livres restent les sources de référence pour 64% des ados, explique le sociologue, démontrant la prise de distance des ados face à Internet. » Le salon a été pensé comme un « grand laboratoire d’expérimentation ».

« Les jeunes sont les mêmes qu’il y a 20 ans, toujours à la recherche de bons plans, avec l’envie d’être cool, mais il connaissent désormais les ressorts du marketing, les rouages des médias, ont développé un sens critique et refusant désormais de se faire dicter leurs gouts. Les rapports avec leurs familles ont changé – ils éduquent par exemple leur parents sur les nouvelles technologies, obligeant les marques à s’adapter, à opter pour le « brand content » , les réseaux sociaux, le hors média au détriment des espaces publicitaires classiques. » Grégoire de Lastic, fondateur de la lettre d’Actu 15-25, une lettre de veille sur l’actualité des marques et des médias s’intéressant aux jeunes.

Prévus du 20 au 23 décembre prochain, What the F* ambitionne de devenir le rendez-vous de référence annuel des ados, avec près de 60 000 visiteurs attendus.

>> Un salon dont la création est légitime dans la mesure où les ados représentent une immense partie de la population. L’apparence étant très importante entre 13 et 19 ans, les achats liés à l’habillement et aux nouvelles technologies constituent généralement l’essentiel de leur budget et de leur argent de poche. Hyper – connectés, ils sont les cibles d’aujourd’hui et de demain. C’est sur eux que le e-commerce mise principalement. Une cible à exploiter sans modération pour Fitizzy, dans l’organisation d’opérations commerciales et de street marketing. 

A la semaine prochaine, pour une nouvelle Revue de Presse !

Marie, qui conseille ce site à toutes celles et ceux qui ont la fièvre acheteuse : http://www.selectionnist.com.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *