Revue de Presse #67

Prêts pour notre nouvelle Revue de Presse ? Go ! 🙂

Actu 1 > Choose : l’application qui met l’utilisateur au coeur du développement produit, Fashionmag.com.

1492

Les créateurs de Choose ont choisi d’impliquer le client au processus de décision des marques. Pas seulement réservée à la mode, l’application souhaite que l’utilisateur ait un rôle clé dans la vie quotidienne à travers les expositions, l’art, la musique … Le principe ? Chaque semaine, quatre versions d’un produit, d’une expo … seront présentées aux utilisateurs, qui éliront celle qu’ils préfèrent et pourront la gagner. Marques et institutions peuvent donc acquérir de nouveaux clients et fidéliser les anciens tandis que les utilisateurs ont un accès privilégié aux nouveautés et participent directement au processus de développement produit des marques. Avec une cinquantaine de partenaires aujourd’hui, dont American Retro, Harmony, Nixon ou encore Jonak, Choose souhaite encore développer ses partenariats pour mettre en connexion encore plus de marques et de consommateurs.

> On aime le concept de cette nouvelle application lifestyle. Impliquer le client au processus de décision des marques est une initiative brillante. Qui de mieux que le client, l’utilisateur final du produit, pour donner son avis sur le développement d’un produit ?

Actu 2 > Les nouvelles technologies guideront bientôt nos virées shopping, Le Figaro.

uniqlo-mirror-654x1024

Le «magic mirror» d’Uniqlo.

Les centres commerciaux futurs temples ultra connectés ? Oui, les objets connectés envahissent les centres commerciaux et sont de plus en plus plébiscités par les Français. C’est LA tendance shopping des prochains mois … À chaque étape du shopping son innovation. On sait d’après une étude que 65% des clients souhaiteraient voir le prix, la taille ou la composition du vêtement s’afficher automatiquement sur le cintre. L’autre enjeu ? Le fait de gagner du temps. 62% des consommateurs « serial shoppers » semblent être favorables à l’essayage virtuel en magasin. Uniqlo a trouvé le filon avec son « magic mirror » permettant de modifier le coloris du vêtement porté sans avoir à le changer. Dans le même ton, plus de la moitié des français pensent que les porte-monnaie virtuels seront démocratisés dans les années à venir : aujourd’hui, il existe une clé virtuelle permettant de se faire livrer ses achats dans le coffre de sa voiture : « volvo on call ».

C’est évident, le centre commercial demeure le lieu de shopping privilégié des français et plus de 70% des hommes y vont accompagnés.  Le consommateur, à travers cette nouvelle forme de shopping, recherche le partage d’expériences uniques et originales. Au DimensionAlley à Berlin, par exemple, tout a été pensé pour répondre à un besoin de connexion permanent. Deux tiers des personnes sondées rêvent aussi d’espaces plus aérés intégrant verdure et silence, mais aussi d’espaces vivants et animés. Une sorte de ville du futur à la pointe de la technologie. À l’image, d’ailleurs, du nouveau centre SuperPier à Manhattan, qui ouvrira ses portes pendant l’été.

superpier-1_650

Le projet SuperPier à Manhattan.

> On assiste à une réelle révolution du shopping. Les espaces commerciaux doivent être repensés, en faisant appel à l’innovation et aux nouvelles technologies, afin de satisfaire les attentes des consommateurs, désireux de vivre de nouvelles expériences …

Actu 3 > E-Commerce : Google déploie son bouton « buy », Fashionmag.com.

adeb

Les rumeurs couraient depuis mai … C’est désormais officiel, Google Shopping annonce son déploiement du bouton « buy » sur les outils mobiles. L’objectif est notamment de contrer son compatriote Amazon. L’occasion pour lui de rappeler qu’avec 1 000 milliards dépensés en 2014, le m-commerce pèse désormais 28% des ventes en ligne américaines. « Pour les détaillants, opter pour des achats via Google signifie améliorer la conversion mobile grâce à un processus de paiement simplifié » explique le responsable de Google Shopping. Les détaillants qui participent à ce programme ne paient que pour les clics sur les publicités de la page produit, le reste des interactions sur la page est gratuit. Les détaillants restent propriétaires de la communication client et peuvent offrir à ceux-ci la possibilité de recevoir des messages marketing et de promotion. Google semble vouloir aller encore plus loin : en multipliant les renvois vers les applications déployées par les détaillants eux-mêmes, et plus simplement vers leurs sites mobile. Le procédé est d’ores et déjà mis en place par l’américain eBay, l’allemand Zalando et l’indien Flipkart. Il s’agit d’une réelle opportunité, pour les détaillants et les développeurs, pour développer l’engagement auprès de leurs applications commerciales.

> Google a compris que le moment était venu pour tout miser sur le m-commerce, étant donné son évolution grandissante. (cf. Infographie ci-après !) À tester !!

Actu 4 > Les chiffres clés de l’e-commerce français en 2015, le JDN.

Sur 164 200 sites marchands actifs en France actuellement, 6 000 réalisent un CA supérieur à 1 million d’euros et pèsent à eux tous 89% du commerce électronique français. Des chiffres probants qui illustrent la bonne santé du e-commerce.

Combien d’e-marchands dépassent le million d’euros de ventes ? Comment progresse le mobile dans l’e-commerce ? Quid des marketplaces ?

Réponse en un coup d’oeil avec cette infographie ludique et colorée :

10120398-_

Infographie réalisée par Skeelbox, à partir des chiffres clés 2015 de la Fevad.

> Des statistiques encourageantes pour le e-commerce français !

 

À la semaine prochaine 😉

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *