Clevercare : le combat écologique d’H&M

Capture d’écran 2015-07-21 à 14.50.12

Le géant suédois de la mode espère généraliser à l’ensemble de l’industrie son système d’étiquetage des vêtements pour un entretien plus écologique, lancé l’an dernier lors du congrès mondial de la mode durable.

En effet, H&M a décidé d’aider les consommateurs à mieux laver leur linge. Selon l’enseigne, le lavage, le séchage et le repassage d’un vêtement représentent 36% de l’impact environnemental total qu’il aura pendant sa durée de vie. Ce pourcentage peut être réduit de moitié en faisant des choix judicieux.

Lancé au Copenhagen Fashion Summit, le programme d’H&M : le label Clevercare a pour but de réduire l’impact écologique de l’entretien de notre garde-robe : en les lavant moins souvent à des températures basses, en les repassant moins et en évitant le sèche-linge.

clevercare-labels

Astuces d’éco-entretien pour les vêtements.

Ce programme s’appuie sur un nouvel étiquetage des articles textiles de la marque suédoise. Le symbole – un tournesol bleu – figurant sur cette étiquette a été développé en partenariat avec le Groupement international d’étiquetage pour l’entretien des textiles (Ginetex), l’organisme qui a établi le système international de symbole d’entretien le plus répandu sur les produits textiles.

Par exemple, lorsqu’il est écrit sur un vêtement qu’il se lave à 40°, la présence du logo signifie qu’un lavage à 30 est aussi possible quand cet article a été porté qu’une fois ou s’il n’est pas trop sale.

Toutes ces astuces sont centralisées sur un site dédié à l’initiative, clevercare.info. Du lavage au repassage, en passant par le séchage et même le nettoyage professionnel, des fiches pratiques égrenant, illustrations à l’appui, des constats factuels – comme « passer de 60° à 30° ou de chaud à froid peut réduire jusqu’à de moitié la consommation d’énergie » ou « en lavant vos vêtements à la main, vous économisez de l’énergie, vos textiles gardent leur forme initiale et ont une durée de vie plus longue. »

Le site expose aussi différents conseils liés à l’entretien des vêtements : « Pensez à mettre votre vêtement sec dans une salle de bain lorsque vous vous douchez. La vapeur d’eau dégagée lissera  les plis. »

Clevercare est l’une des nombreuses déclinaisons du programme plus global de développement durable déployé par H&M depuis les années 90. Après avoir restreint son utilisation de certains produits chimiques, développé un système de mesure de l’impact environnemental des pièces textiles et lancé les fameuses lignes « Conscious Collection » de vêtements faits à partir de fibres biologiques, H&M (champion de la fast fashion) veut servir de locomotive au reste de l’industrie pour allonger la durée de vie des vêtements.

D’autres marques de mode sont potentiellement intéressées pour rejoindre le programme Clevercare : Esprit, Levi Strauss & Co, Patagonia ou encore la société de Stella McCartney en font partie.

Car les français suivent les consignes des étiquettes d’entretien … Quand ils ne les coupent pas ! En effet, pour la petite anecdote – et certains risquent de se sentir concernés – les français jugent cette même étiquette un peu trop encombrante et avouent à 70% la couper pour divers motifs tels que les irritations (76%) et les gênes occasionnées (68%) lors du port du vêtement.

Bref une belle initiative de la part du géant de la fast fashion suédois !

(source : Le Figaro)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *