Revue de Presse #66

Vous faites le pont du 14 juillet ? Nous aussi … Mais on n’oublie pas la Revue de Presse hebdomadaire ! 😉

Actu 1 > Mastercard lance le paiement par selfie, Fashionmag.com.

83dc

Le géant américain Mastercard prépare le lancement d’une nouvelle option permettant à ses clients de réaliser des achats sécurisés par un selfie. Le principe est semblable à celui de la reconnaissance digitale actuellement utilisé par iphone, utilisant l’empreinte d’un doigt pour payer. En scannant et en analysant l’image du payeur au moment de régler l’achat, la technologie permettrait d’éviter toute fraude en vérifiant virtuellement son identité. Le processus devrait être lancé aux Etats-Unis dans un futur proche. Une sortie en France et en Europe n’est pas encore au programme.

> Non non, ce n’est pas une blague ! Ahhh les nouvelles technologies, il fallait s’y attendre …

Actu 2 > Anne Hidalgo détaille son plan de bataille pour la reconquête de la mode, FashionUnited.fr.

Ex-Hidalgo-1

Xavier Romatet, Anne Hidalgo et Bruno Julliard au deuxième gala de la Vogue Paris Foundation.

C’est devenu une tradition : à chaque fashion week, Anne Hidalgo, maire de Paris, accorde une interview au journal américain WWD. Il faut dire que la mode est, plus que tout, au coeur de tous les intérêts dans la capitale, au moment de la période des défilés. La fashion week serait même l’un des plus gros employeurs de la ville avec 60 000 emplois directs et au moins autant d’emplois indirects. La ville de Paris aurait d’ailleurs annoncé en mars dernier une aide de 60 millions d’euros d’ici à 2020, destinée à la jeune création. Paris aime la mode et celle-ci le lui rend bien ! C’est d’ailleurs le slogan qui sera affiché sur la dame de fer au mois de septembre prochain. Un cri d’amour qui devrait se concrétiser par une grande réception fin octobre dans les salons de l’Hôtel de Ville. Anne Hidalgo reconnaît : « Paris s’était un peu endormie il y a quelques années, pensant qu’elle pourrait vivre d’un héritage de capitale de la mode ». Le but de Mme Hidalgo aujourd’hui ? Rapprocher la mairie et les différentes institutions de Paris au service de la création. Un grand et beau chantier en perspective !

> Une excellente initiative de la part de la ville de Paris qui soutient la jeune création de mode française, souvent porte étendard de la création artistique française dans le monde. Le but étant, bien évidemment, d’amplifier l’impact de la fashion week parisienne. Paris rayonne pour sa mode et « son luxe à la française » depuis des décennies … et compte bien briller encore longtemps !

Actu 3 > E-commerce : la Fevad dévoile ses chiffres, Fashionmag.com.

ecommerce

La FEVAD publie officiellement ses chiffres clés pour 2015. Un document de référence dressant le portrait de la VAD française en termes de ventes, d’emplois, de supports ou encore de comportement. Le rapport de la FEVAD rappelle que l’habillement – chaussure représente le deuxième secteur en CA après le tourisme. Le CA total de la vente en ligne devrait atteindre plus de 60 milliards d’euros en 2015 et la part des ventes en ligne sur mobile a grandement augmenté depuis l’année 2014 (6,4 milliards d’euros contre 4 en 2014). Sur 164 200 sites marchands actifs, 24% ont en effet une version mobile. Le panier moyen est actuellement de 81 euros, avec 20 transactions en moyenne par acheteur, soit 1625 euros de dépenses.

> Ces chiffres probants montrent bien que, malgré la digitalisation des magasins et le retour en force du shopping en boutiques, le commerce en ligne pour la vente d’habillement est loin d’être en recul, bien au contraire … Et c’est une bonne nouvelle pour l’ensemble des acteurs mode sur le web, comme Fitizzy 😉

Actu 4 > Asos investit dans le marketing sur le marché français, Fashionmag.com.

b568

Visuel de la campagne été 15 – Asos

Après avoir décidé de fermer sa filiale française à Lille il y six mois, Asos veut communiquer sur le fait que le marché français reste une priorité. L’e-commerçant britannique a donc changé de stratégie, pilotant ses activités françaises depuis Londres. Asos investit toujours dans le marketing pour ce qui est son deuxième marché européen. Cet été, la France sera donc le premier pays en dehors du Royaume-Uni à faire l’objet d’une campagne de pub. Démarré sur Paris, le dispositif de campagne « See it, Love it, Get it » se déclinera en affichage, mais aussi en digital. L’e-commerçant britannique a également recruté trois nouveaux stylistes ambassadeurs, tous trois français, pour effectuer une mission à échelle de l’Hexagone. Il s’agit, pour Asos, d’animer les réseaux sociaux et le web français en produisant du contenu mode pour mettre en valeur l’offre du site marchand.

> Asos attache de l’importance au marché français, qui est pour lui un marché à fort potentiel, pour notre plus grand plaisir !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *