Revue de Presse #41

Une nouvelle Revue de Presse et un point sur l’actualité pour démarrer cette nouvelle semaine !

Notre sélection dans l’actualité digitale / mode de ces derniers jours …

Actu 1 > La start-up du jour : Crowdynews enrichit en temps réel les articles de presse avec les réseaux sociaux, Frenchweb.fr, le 13 janvier.

 

Capture d’écran 2015-01-19 à 11.22.27

Le principe utilisé dans les articles du huffingtonpost.fr 

Réactifs, les réseaux sociaux ont pris une place primordiale dans la consommation de l’information. Face à cette tendance grandissante, les médias traditionnels peinent à trouver leur place. La startup Crowdynews propose une solution intéressante :  » L’idée est née à la suite de l’atterrissage de l’avion d’US Airways sur la rivière de l’Hudson en 2009. Les nouvelles provenaient principalement des réseaux sociaux. Crowdynews a donc trouvé un moyen d’intégrer ces nouveaux outils au cycle de l’information « . Le principe ? Le service sélectionne automatiquement des réactions pertinentes d’internautes et les intègre aux articles des sites d’informations.  Grâce à trois outils, Crowdynews donne la parole aux internautes.

1. L' »Article Widget » sélectionne les tweets en rapport avec l’information, grâce à une analyse linguistique de l’article et du réseau social.

2. Le « Breaking Burner » intègre les réactions des internautes s’exprimant sur Twitter, Youtube, Facebook, Instagram, Flickr ou encore Vimeo …

3. L' »Amplifinder » filtre et hiérarchise les liens trouvés selon leur pertinence.

De nombreux média utilisent déjà cette solution. Chicago Tribune, Washington Times, NBA, Sport.es, The Malaysian Insider, AccuWeather, des sources d’informations du monde entier se servent des outils de Crowdynews. Les algorithmes sont en effet capables de comprendre 25 langues.

Donnés clés : 

Fondateur: Edwin Kuipers et Jeroen Zanen

Date de création: 2010

Investisseurs: INKEF Capital, Singapore Press Holdings

Société basée à : Groningen, Pays-Bas

> Un véritable processus d’intelligence artificielle qui révolutionne les pratiques de la presse. Donner la parole aux internautes pour soutenir les propos du journaliste est une véritable révolution. Cela rend alors l’article plus dynamique même si la question de la véracité des informations peut se poser …

Actu 2 > Traffic : un nouveau salon pour guider les entreprises, Fashionmag.com, le 14 janvier.

a52a

Le Carreau du Temple, nouvel espace événementiel 

logo traffic

Le logo du salon 

La Fédération française du prêt à porter féminin (FFPAPF) revient à la création de salon avec Traffic, qui se tiendra au Carreau du Temple (Paris IIIe) les 4 et 5 novembre. Ce rendez-vous, que FashionMag Premium avait annoncé en avant-première, est destiné à réunir spécialistes et prestataires pour conseiller et accompagner marques établies et jeunes entreprises. La salon réunira une cinquantaine d’exposants proposant services, solutions et dispositifs existants dédiés aux marques de mode. Il sera accessible gratuitement pour les marques hommes, femme et accessoires en activité. Il faudra compter 30 euros pour les porteurs de projets. Sur place, les représentants de cinq secteurs : export, gestion & finance, supply chain & innovation, commerce & retail et marketing & communication. Un comité sélectionnera les exposants parmi les réseaux bancaires, logisticiens, prestataires techniques, spécialistes des équipements pour magasins et autres sociétés de communication. Un millier de visiteurs est attendu pour ce rendez-vous qui sera par ailleurs marqué par 10 conférences ainsi que 16 permanences sectorielles, et proposera trois « comptoirs pays » pour guider les marques dans leur déploiement à l’étranger. Un espace sera en outre dédié aux jeunes entreprises, tandis qu’une soirée networking viendra démultiplier les possibilités de rencontres.

> Un événement important et très utile pour aider tous les jeunes entrepreneurs souhaitant monter leur entreprise de mode. Un événement au sein duquel seront présents tous les acteurs nécessaires au bon développement d’une entreprise de mode.

Actu 3 > Facebook at Work (FB @ Work) : le réseau social d’entreprise de Facebook sort du bois, le JDN, le 16 janvier.

Facebook

Facebook décline son service pour permettre aux organisations de se doter d’un réseau social d’entreprise. La solution s’accompagne d’apps iOS et Android. En effet, Facebook travaille depuis plusieurs années déjà sur une déclinaison de son réseau social pour le monde de l’entreprise. Nom du projet ? FB@Work. La nouvelle solution a été lancée mercredi dernier en bêta privée. Elle n’est donc accessible qu’à un nombre restreint de partenaires et utilisateurs. Il semblerait que Facebook se positionne en concurrent direct de Microsoft, Salesforce, Jive, pour ne citer que quelques-uns d’entre eux. La  nouvelle offre s’articule autour d’une déclinaison de Facebook, accessible via son site web principal, qui permet aux organisations de créer leur propre réseau social. Il s’agit d’une solution de réseau social d’entreprise très proche de l’ergonomie et de ses fonctionnalités actuelles du site. Elle s’accompagne d’une app, baptisée Work, déclinée pour iOS et Android, conçue pour y accéder en mobilité.

Selon Facebook, l’offre restera encore quelque temps en bêta. Le groupe doit encore répondre à plusieurs questions avant de livrer une version finale : quel sera le business model du produit ? Le service sera t-il payant ou financé par des publicités souvent gênantes en entreprise ? Le développement d’apps autour du service doit-il être permis ? Et si oui, dans quelles conditions ?Pour les entreprises acceptant la publicité, le service serait gratuit. Pour les autres, il faudrait passer par la case du paiement.

Le fonctionnement de Facebook at Work serait donc très proche de la version grand public de Facebook. Avec à la clé un fil d’activités permettant le partage de contenu, et une gestion de ce partage par groupes. Le principal avantage de FB@Work sur ses concurrents ? Proposer une expérience que maitrisent déjà les près de 1,5 milliard d’utilisateurs du réseau social à travers le monde, dont 28 millions en France. Le processus promet d’être simplissime. Pour se connecter au nouveau service, ces abonnés historiques peuvent utiliser aussi bien un compte créé par leur entreprise que celui de leur profil public. Un salarié déjà présent sur Facebook pourra alors basculer très facilement dans l’univers Facebook @ Work de son entreprise… en un clic et sans formation.

> Une application intéressante et une initiative intelligente de la part de Facebook. Une solution qui permettra de faire une distinction propre entre le réseau perso et le réseau pro de toute entité présente sur Facebook. Une solution intuitive aux outils divers permettant le développement optimal d’un réseau professionnel sur ce réseau social international. Il semblerait d’ailleurs que LinkedIn fasse de même. En effet, le site plancherait sur une série de nouveaux outils. L’objectif ? Permettre au réseau social de gérer la communication et le partage d’informations entre salariés d’une même entreprise > http://bit.ly/1KVdK6B

Actu 4 > Applications mobiles : quelle stratégie marketing adopter ?, Frenchweb.fr, le 15 janvier.

Woman using her smart phone outside

Twenty20, communauté d’art et de photographie mobile publie un guide à destination des marketeurs d’applications mobile.

Parmi les points majeurs de l’étude, il est recommandé de :

  • Etre réactif, en étant les premiers à tester vos publicités sur ces plate-formes ;
  • S’assurer de cibler avec le plus grand soin vos clients ;
  • Créer une publicité qui est adaptée au réseaux sociaux ;
  • Utiliser la native imagery : les photos qui viennent des médias sociaux ne seront pas perçues comme intrusives.

> Des conseils intéressants prodigués par Twenty20 pour bien marqueter une nouvelle application mobile qui arrive sur le marché. Nous, on va s’en inspirer 😉

Bonne semaine et à la semaine prochaine !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *