Revue de Presse #40

Quoi de neuf dans l’actu ces jours-ci ?

Voici notre nouvelle Revue de Presse, la quarantième … déjà ! 😉

Actu 1 > Estée Lauder: « dans le luxe, il faut jouer sur l’image et se rapprocher des internautes », Frenchweb.fr, le 5 janvier.

L’interview de Perrine Legal, social media manager chez Estée Lauder. Celle-ci nous parle de la stratégie de communication du groupe, qui compte plus de 35 marques et les nouveaux canaux utilisés : d’un côté les réseaux sociaux « fonctionnels » tels que Facebook ou Twitter et de l’autre, les canaux « émotionnels » comme Pinterest et Instagram.

[Social Media Mag #17] Estee Lauder par frenchweb

 > Une interview très intéressante qui nous permet de comprendre en quoi une bonne stratégie sur les Réseaux Sociaux est essentielle aujourd’hui pour les marques de luxe.

Actu 2 > Rencontres Retail 2015 : qu’apporte le digital aux points de vente ?, Fashionmag.com, le 8 janvier.

2e86

Le 3 février prochain aura lieu une nouvelle session des Rencontres Retail, organisées par Retail Management Services. Cette session sera dédiée au développement du clienteling en boutique ainsi qu’aux apports de la digitalisation pour les points de vente. De la nuance entre clienteling et CRM, jusqu’à la notion de vendeur connecté, en passant par le rôle des réseaux sociaux et de la multiplication des supports connectés en espaces de vente, le rendez-vous a pour but d’éclairer sur l’avenir et le rôle des points de vente.

Les personnes présentes : Valérie Tallepied, directrice et fondatrice de Retail Management Services, François Thomas, directeur général NextApplication, fournisseur de la solution CRM innovante EFFICY pour la gestion des relations clients, Cédric Chalmel, consultant pour NextApplication. Tous apporteront leur expertise.

Le rendez-vous se tiendra à partir de 18h30 au N°9 Rive Gauche (9, rue du Cherche-Midi, Paris 6e). Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 28 janvier pour 95 euros via le portail dédié aux rencontres.

> Un événement majeur pour comprendre l’impact du digital sur les lieux de vente. Un événement destiné à toutes les entreprises de prêt-à-porter (entre autres) qui possèdent déjà des boutiques et qui souhaitent développer leur stratégie sur le web. Cette rencontre va leur permettre de connaître l’ensemble des objectifs et enjeux de ces deux « lieux » de vente complémentaires. Alors que 72% des Français préfèrent les boutiques « en dur » (chiffres de 2011), il est essentiel de connaître les clés pour le développement d’une stratégie digitale efficace.

Actu 3 > Infographie : quels sont les taux de scroll sur les sites e-commerce ?, Le JDN, le 12 janvier.

2510935-infographie-quel-sont-les-taux-de-scroll-sur-les-sites-e-commerce

Content Square, spécialiste de l’analyse du comportement de navigation et de l’optimisation web et mobile, publie une étude consacrée aux taux du scroll. La société spécialisée dans l’e-commerce s’est intéressée aux comportements de navigation des internautes. Ella a analysé le taux de scroll sur 50 millions de visites multi-device, réparties sur plus de 100 sites e-commerce leaders français de tous secteurs, d’août 2013 à novembre 2014. Une étude qui permet notamment de noter que les internautes scrollent de plus en plus, en particulier sur tablette, et que le footer est un élément de navigation qui gagne en importance.

> Un sujet de niche au sein du vaste monde digital, mais qui a son importance. Une étude qui permet de noter que les internautes scrollent de plus en plus, en particulier sur tablette, et que le footer est un élément de navigation qui gagne en importance. Une étude utile pour toutes les entités qui développent une stratégie digitale.

Actu 4 > Charlie Hebdo : Spreadshirt répond à la polémiqueFashionmag.com, le 9 janvier.

33bd

Une vive polémique s’est déclenchée sur le web après la découverte d’une boutique en ligne de personnalisation de vêtements et accessoires utilisant le slogan « Je suis Charlie ». Une pratique très controversée étant donné le contexte et les événements tragiques survenus la semaine dernière. Spreadshirt, ladite boutique en question a réagi :

« En aucun cas Spreadshirt ne saurait tirer le moindre profit financier de ce drame », indique l’entreprise dans un communiqué. « Nous avons contrôlé une à une chacune des e-boutiques de nos partenaires et chacun des designs uploadés sur notre plateforme et sur nos marketplaces pour nous assurer qu’aucune commission ne soit prélevée sur la vente des produits « Je suis Charlie ». « 

« Spreadshirt n’accepte aucune commission sur la vente de produits Je suis Charlie ». Spreadshirt s’associe par ailleurs au mouvement de solidarité avec le journal en s’engageant à reverser l’intégralité des sommes récoltées par la vente des produits « jesuischarlie » ou « charliehebdo » à la cagnotte officielle « Soutenez Charlie Hebdo et les familles des victimes de l’attentat. »

> On dit « ouf » chez Fitizzy … La pratique est certes étrange et peut prêter à de nombreuses critiques et désaccords. Cependant la finalité qui consiste à reverser l’intégralité des sommes récoltées suite à ces ventes est finalement l’important.

Et n’oubliez pas, Je suis Charlie, Fitizzy est Charlie ! Nous devons tous être Charlie pour la Liberté d’Expression et le combat contre le terrorisme.  

À très bientôt.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *