CES & NRF : Bilan

En Janvier dernier, nous avons participé à deux grands salons de renommée internationale dans le domaine des nouvelles technologies, le CES de Las Vegas et le NRF de New York. Une opportunité incroyable et une expérience très enrichissante. En effet, ces deux événements majeurs et inévitables, quand on a la chance de pouvoir s’y rendre, nous ont permis à la fois d’analyser ce qui se passait sur le marché, et de présenter notre solution shopping à différents interlocuteurs et professionnels.

International CES – Las Vegas

CES3

Le CES ou Consumer Electronics Show (oui vous remarquerez que les américains aiment le « show », ils voient les choses en grand, toujours !) est un salon consacré au monde de la haute technologie et aux différentes innovations dans le domaine. Au fil des ans, le CES est devenu le plus important des rassemblements de ce style. Ce salon se déroule à Las Vegas où constructeurs, journalistes et férus de nouvelles technologies se côtoient une semaine durant. C’est clairement le plus grand salon high tech de la planète !

Tous les grands secteurs de l’électronique grand public sont représentés au CES de Las Vegas : informatique, tablettes, écrans plats, appareils photo numériques, audio, accessoires (notamment pour smartphones), périphériques, et désormais objets connectés (Internet of things, comme disent les Américains) et appareils de monitoring orientés vers la santé et le bien-être. L’occasion d’observer un riche panorama de toutes les nouveautés et innovations pratiquées dans le secteur.

Ce salon, qui a accueilli plus de 30 000 personnes, fut marqué par de nombreuses révolutions technologiques mais aussi par le succès de la French Tech. En effet, les start-ups françaises ont lancé de nouveaux produits incontournables du salon, en alliant ingéniosité, intelligence, conception et vision de l’avenir. Plus de 120 entreprises françaises avaient fait le déplacement à Las Vegas dont 66 start-ups (dont nous avec de nombreuses autres start-ups d’Euratechnologies). De quoi propulser la France comme deuxième nation la plus présente dans le hall dédié à l’innovation (après les Etats-Unis … la classe !) et 5ème pays mondial le plus présent sur le salon. Une chose est sûre, la présence française et l’excellence française aura été l’un des événements de ce CES 2015. L’événement fut, pour nous, très positif en termes d’image et de perception.

LE CES pour Fitizzy : découvrir les technologies existantes pour les bodyscanners, les vêtements connectés et tout ce qui est lié aux objets connectés (dans les domaines de la santé et du sport).

NRF Retail’s Big Show – New York

TW_retail_15_500x300

Le NRF : The National Retail Federation & The BIG SHOW. Il s’agit du plus important salon au monde consacré au retail et cette année, le salon a battu tous ses records avec 34 000 visiteurs venus de 85 pays. Une fois de plus, Cocorico !! Le meilleur distributeur international de l’année est français, selon la NRF elle – même. Il s’agit des Galeries Lafayette. Le groupe dirigé par Philippe Houzé a été sacré à New York dans le cadre du Retail’s Big Show 2015. Il succède ainsi au groupe coréen Lotte Shopping (2014), au canadien Lululemon (2013), à l’anglais Burberry (2012) ou encore au japonais Fast Retailing (2011). Il semblerait que ce soit la première fois, depuis des années, qu’un français reçoit ce prix prestigieux remis par le commerce américain.

Non, l’e-commerce n’a pas gagné la guerre. C’est le constat que l’on peut faire après avoir passé plusieurs jours en immersion au sein du salon. « The new black » vous connaissez ? C’est une expression issue de l’industrie de la mode pour exprimer que quelque chose devient « tendance ». Et bien cette année, dans la Big Apple, c’est le magasin qui a été élu « new black« . C’était d’ailleurs le titre d’une des keysnotes d’ouverture : « Brick is the new black », « la magasin est le nouveau noir ». En référence à cette nouvelle tendance, quoi de mieux que de vous inciter à relire l’un des articles exploités dans notre dernière Revue de Presse : Digital retail : pour quoi et pour qui ?. Un plateau de choix au Jacob Javits Center pour cette présentation « Brick is the new black » puisque se sont succédés sur scène Bill Simon (ancien président US de Walmart, le très rock’n’roll patron de Levi’s (que nous avons rencontré) James Curleigh, et le CEO du leader mondial des solutions logistiques JDA Software, Baljit Dail.

En résumé de cette ouverture de salon : le magasin est l’avenir de l’e-commerce de part sa digitalisation. C’est un fait, la plupart de la croissance, depuis deux ans, s’est faite grâce à l’interaction du commerce physique (offline) et du commerce électronique (online). C’est ce que l’on appelle le smart store. Selon Baljit Dail de JDA Software « Aujourd’hui, le retailer doit savoir tout proposer au client: lui permettre d’acheter en ligne et se faire livrer à domicile, d’acheter en ligne et récupérer en magasin, d’acheter en magasin et se faire livrer à domicile et, enfin, d’acheter dans un magasin qui se fera livrer par un autre magasin ». La recette Levi’s en est le meilleur exemple.

Le point de vente physique est devenu un véritable atout pour les clicks and mortar. Quant aux pure players, de plus en plus d’enseigne web comme Amazon, décident de développer des boutiques « en dur », la preuve que la brique revient à la mode et semble être nécessaire dans une stratégie retail novatrice et efficace. L’expérience e-commerce se voit intégrée dans une expérience cross canal plus large.

Le NRF pour Fitizzy : rencontrer les principaux retailers mondiaux, rencontrer des partenaires technologiques et assister à des conférences clés sur les tendances du retail.

Rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles éditions du CES et NRF. D’ici là, Fitizzy sera devenu le leader des solutions shopping pour trouver la bonne taille sur Internet et en magasin 😉

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *