Revue de Presse #24

Bonjour !

On a parlé de quoi dans l’actu mode et web ces derniers jours ?

Notre sélection d’articles en images :

Actu 1 > E-commerce et réseaux sociaux : amour, gloire et reachstratégies.fr, 1er septembre.

Une présence sur les réseaux sociaux c’est bien. Mais si elle crée de l’engagement c’est mieux. La mode est sociale, les blogueuses mode sont devenues des ambassadrices courtisées par les marques en quête d’influence. Les blogueuses sont de véritables leviers d’achat et leurs agoras sont sur les réseaux sociaux. Le nouveau consommateur, âgé entre 18 et 30 ans est un « digital native » un « multi-device » et passe sont temps devant son écran. Il interagit, surfe, compare, commente, connaît toutes les nouvelles tendances et les marques du monde entier. Sa présence digitale est protéiforme. C’est dans ce contexte que les marques se doivent de fédérer des communautés de fans en adaptant leur stratégie marketing et en faisant des réseaux sociaux des armes commerciales massives, très influentes et prescriptrices. Les marques, pour fidéliser leur clientèle, doivent entretenir des dialogues avec les consommateurs et entre fans. Ces modules sociaux favorisent la vitalité et la prescription sociale, « killer application » qui fait passer le « social commerce » d’une promesse à une vraie opportunité. Les marques et ceux qui les conseillent doivent travailler la qualification des membres de leur communauté, la personnalisation du contenu et des conversations pour améliorer l’engagement, mais aussi pour apprendre à mieux connaître leurs clients et développer une véritable stratégie CRM sociale globale, et mettre en oeuvre un véritable marketing affinitaire.

nuages-social

> Il est important de ne pas subir les réseaux sociaux ! Même si ils constituent le fer de lance de ce mouvement, les réseaux sociaux ne doivent pas être les seuls à s’approprier ces sujets : toutes les marques peuvent intégrer les dimensions client et social afin de proposer de nouvelles expérience d’achat de nouvelle génération. C’est une opportunité intéressante pour de nouvelles marques qui souhaitent se lancer, pour les marques historiques qui souhaitent se renouveler, développer de nouveaux marchés et cibler une nouvelle clientèle. Car ce que veulent les internautes  : c’est vivre des expériences en ligne mémorables, sur mesure, à travers un parcours client fluide et personnalisé , se voir proposer un contenu et des produits adaptés.  Ainsi, les différentes communautés, visiteurs, clients … pourront être connectées et animées de façon plus fine selon les enjeux business des marques.

Actu 2 > Ces nouveaux concepts d’e-commerce de mode masculine qui cartonnent, le journal du net, 28 août.

Catalogue limité, simplicité de l’expérience, relation fidélisante … Ces sites marchands ont enfin trouvé la bonne recette pour s’adapter aux habitudes de shopping des hommes. La mode masculine est le nouveau segment en vogue aux Etats-Unis. Fer de lance de cette nouvelle génération, le new-yorkais Bonobos. À la fois fabricant et distributeur, le site a bâti sa renommée sur des pantalons slims réputés callipyges, tout en proposant une expérience d’achat aussi simple que rapide. L’e-commerçant a également ouvert des showrooms : pas de stock disponible à la vente, les hommes sont conseillés par des stylistes, ils essayent et commandent en rentrant chez eux. D’autres sites ont le vent en poupe, parmi eux : JackThreads, Mr Porter, … Chacun sur son segment de clientèle, ils capitalisent sur leur réputation de qualité, qu’ils entretiennent avec leurs blogs ou magazines lifestyle. Selon une étude menée par la start-up canadienne Dash Hudson, 60% de cette population préfère se baser sur des recommandations avant d’acheter. Un fossé les sépare donc des femmes qui a 75% préfèrent découvrir les articles par elles-mêmes. Les hommes admettent sans hésiter avoir besoin d’être guidés. De nombreuses autres marques débordent d’ingéniosité en termes de solutions de curation … A la clé, une clientèle efficace, peut être même plus encline à réaliser de gros achats en une seule fois pour se débarrasser de son shopping. De quoi persuader des investisseurs du monde entier de soutenir les concepts de mode masculine dont ils estiment qu’ils ont trouvé un ton, une identité, un fonctionnement et un modèle de revenus adaptés. Chez les nouveaux pure players, quel que soit leur modèle économique, adhérer à ce qui motive fondamentalement le consommateur masculin semble le meilleur moyen de l’attirer … pour longtemps !

Capture d’écran 2014-09-08 à 14.52.34Capture d’écran 2014-09-08 à 14.52.53

> Une offre réduite, une expérience simplifiée et une relation fidélisante sont les maitres mots d’une expérience d’achat masculine réussie. Les concepts de curations constituent de véritables solutions pour connaîtrez les besoins de la gente masculine. Une nouvelle éclosion de start-up comme Fitizzy tente aujourd’hui de s’approprier des segments définis aussi bien par un type de morphologie que par un produit ou un besoin spécifique. Ainsi, notre application, constitue une vraie solution de simplicité et de facilité pour inciter les hommes à acheter sur le web.

Actu 3 > Vente privée, Asos et La Redoute, sites préférés des français, Fashionmag.com, 1er septembre.

Le leader de la vente événementielle, le portail britannique et le site français se hissent sur le podium des sites préférés des Français dans la catégorie vêtements, accessoires et chaussures. Le classement du printemps 2014 est marqué par l’entrée fulgurante d’Amazon en 4ème position. Un top 3 qui pourrait à nouveau évoluer sur le classement automne, avec l’irruption de l’Américain Amazon. Celui-ci entre en effet directement dans le top 10 en quatrième position. « L’autre valeur montante de la catégorie » prend ainsi le pas sur l’Allemand  Zalando et le site français d’annonces LeBonCoin. Suivent Cdiscount, Showroomprivé, Kiabi et 3 Suisses.

efa1

> Un classement intéressant qui permet de situer nos sites – références sur le marché du e-commerce : des succès dus aux stratégies mises en place et aux business models de chacun de ces sites.

Actu 4 > Blogueuse, un métier en or, Madame. LeFigaro.fr, 2 septembre.

Les stars de la blogosphère sont aujourd’hui à la tête d’entreprises florissantes. Une ascension fulgurante due à un business plan redoutable. Aujourd’hui, fashion editors, critiques et directeurs artistiques diffusent des news non-stop via leurs propres réseaux sociaux … quitte parfois à friser l’overdose. Un rythme frénétique en partie imposé par les blogueurs, ces derniers contraignant la presse écrite à entrer dans la danse de l’interactivité pour ne pas couler … Revers de la médaille, leurs blogs se retrouvent noyés dans un océan d’informations. De grandes marques ont misé sur la potentiel et la force de frappe éventuelle de ces jeunes geeks du web. Ce qui distingue les blogueurs stars des autres ? Leur singularité : ils ont su apporter une nouvelle vision de la mode. Un point de vue très personnel illustré par des textes, des vidéos ou des photos qui rendent l’ensemble irrésistible. Plus le blog propose un point de vue intime et unique, plus il va avoir de chances de marcher, car il se démarquera du reste de l’offre. Le deuxième élément clé qui fait basculer un simple blog en business florissant ? Les commentaires des internautes. Qui dit commentaires, dit visiteurs. Qui dit visiteurs, dit trafic. Qui dit trafic, dit visibilité. Et, qui dit visibilité… dit annonceurs.

Faire de son nom une marque : une pratique devenue commune au pays du blog mode. Toujours plus d’entreprises se spécialisent dans le business du lien d’affiliation. La plus connue est RewardStyle, son rôle ? Nouer des partenariats avec marques et sites de vente en ligne, et faire l’intermédiaire avec les blogueurs. L’affiliation représente donc une véritable source non négligeable de revenus supplémentaires. L’année dernière, sur le seul mois de juillet, les achats engendrés grâce aux blogueurs via RewardStyle s’élevaient à 14 millions de dollars – soit 10 millions de plus qu’en juillet 2012. Pas de doute, ceux que l’on prenait hier pour de simples geeks sont devenus de redoutables entrepreneurs, huilant toujours plus sur les rouages d’une machine au potentiel illimité … Conscients du pouvoir de leurs sites, ils les construisent autour de stratégies affinées.

meilleurs-blogs-mode-2013

> Le blog reste l’un des phénomènes les plus répandus du web. Ainsi pouvoir en créer un est une chose… FACILE !!! Mais le rendre populaire en est une autre… beaucoup plus compliquée d’ailleurs. Un blog est avant tout un média d’expression personnel grâce auquel la blogueuse entretient un dialogue avec sa communauté d’internautes. Les blogueuses sont aujourd’hui de véritables leaders d’opinions. Elles sont aussi des « outils » majeurs qui font l’intermédiaire entre la marque et ses clients. Le blog serait – il la nouvelle presse ? En tous cas nous, chez Fitizzy, on pense que oui ! Nous cherchons à créer, autour de l’application, une vraie communauté de blogueuses qui relayera les bénéfices de la solution shopping et qui incitera les internautes à faire comme elle, à utiliser Fitizzy !

Et vous ? Vous avez des infos à nous faire partager ? N’hésitez pas à nous laisser des commentaires 😉

Belle journée,

Marie.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *