Revue de presse #80

Actu 1 >  H&M World Recycle Week 

Saviez -vous que du 18 au 24 avril 2016,  c’est la semaine mondiale du recyclage  ?

« Sur les milliers de tonnes de textiles que les gens jettent chaque année, 95 % pourraient être réutilisés ou recyclés. » C’est ce que confirme l’enseigne H&M qui  a décidé de lancer un programme de collecte de vêtements.
Le principe est simple : ramener n’importe quel vêtement dont on souhaite se débarrasser en échange d’un bon d’achat.

H&M s’est fixé un objectif de 1000 tonnes de vêtements à travers 3600 magasins pour son événement « La Semaine du recyclage de la mode ». Cette initiative à la fois écologique et économique permet de donner une nouvelle vie aux vieux articles. Le géant suédois a déjà fait quelques collections réalisés en fibres textiles recyclés.

Pour cette occasion, H&M a choisi M.I.A pour être la voix dans son clip publicitaire. Un appel à prendre conscience de la nécessité de recycler dans le monde de la mode.

 

Actu 2 > Beyoncé lance sa marque de vêtements de sport 

 

1459433598-elle-ivypark

 

Disponible depuis le 14 avril, Beyoncé a lancé la marque de vêtements Ivy Park en partenariat avec Phillip Green, propriétaire de Topshop. Une collection entièrement dédiée au sport où elle-même joue les égéries. Elle explique pourquoi la marque anglaise Topshop tient une place dans son cœur, puisque c’est l’un des seuls endroits où elle peut faire son shopping sans être observé.

La chanteuse souhaite que ces vêtements inspirent la force, le bien-être et le bonheur. Elle veut célébrer la femme et son corps, quel qu’il soit.

De la brassière au legging, en passant par la casquette ou le short, 200 pièces sont disponibles sur des sites de e-commerce tels que Zalando, Topshop ou Net-à-Porter.

 

Actu 3 > La taxe rose marche aussi pour le luxe 

En 2014, un mouvement engagé avait mis en lumière une vérité : les femmes paient plus chers que les hommes pour les mêmes produits. Une étude publiée par le Service de Protection des Consommateurs de New-York a révélé qu’en moyenne, les articles pour femmes coûtaient 8% plus chers lorsqu’il s’agissait de vêtements.

Sur les sites de e-commerce de luxe, on découvre que des produits affichent des prix différents entre la version féminine et masculine. Majoritairement, ce sont les modèles pour femmes les plus chers.
Même s’il s’agit du même design, de la même couleur et de la même composition, une différence de prix pour un article de luxe peut aller jusqu’à 1000 dollars ! Cette différence peut être expliquée par une confection plus minutieuse et donc des coûts de confection plus élevés. Une marque peut également créer plus de tailles pour une ligne féminine, ce qui augmente les coûts de fabrication.

Dans le luxe, Alexander Wang est une des seules marques qui propose une collection homme globalement plus chère que celle pour les femmes. La marque affirme que la différence est due à la qualité de matière plus importante pour la fabrication d’un produit homme.

 

4901270_6_f96d_pull-avec-des-papillons-brodes-valentino_4d24ce8f3ee5c08a98a4e01d9b9d5eac

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *