Revue de Presse #70

Après une semaine de vacances bien méritées, on reprend le chemin du bureau et on fête aujourd’hui notre 70 ème Revue de Presse !

Actu 1 > Adidas : un projet de chaussures sur mesure fabriquées en magasin, Fashionmag.com.

1cdb

L’équipementier sportif allemand Adidas travaille à un concept de fabrication automatisée de chaussures de sport sur mesure directement dans ses magasins. Une trentaine de personnes travaillent actuellement sur le projet « Store Factory » qui devrait être lancé d’ici deux ans. L’idée ? Offrir la possibilité aux clients d’acheter des chaussures complètement adaptées à leurs besoins et qui correspondent parfaitement à leurs pieds et à leur façon de se mouvoir. Après une prise de mesures high-tech, le consommateur pourra commander sa chaussure et la faire fabriquer directement en magasin. Quelques minutes plus tard, un automate lui livrera la paire, prête à être portée.

Cette stratégie, en plus de surprendre le consommateur, permettra au fabricant de réduire les problèmes liés à la planification de la production et à la gestion des stocks. Cette nouvelle stratégie a également pour but de tenir tête à son plus gros concurrent : Nike. Le groupe veut notamment être plus présent dans le numérique, et plus proche des consommateurs, avec qui il veut renforcer les interactions. Le projet « Store Factory » est pour Adidas, un excellent moyen de connaître les attentes, les envies ainsi que les besoins de ses clients. A termes, le projet devrait s’étendre au vêtement …

> Le sur mesure est plus que tout en vogue dans le secteur de la mode et du sport. C’est un véritable moyen pour les marques de mieux connaître ses clients et de les fidéliser en répondant à leurs besoins et exigences. Ce projet permet aussi la mise en place d’un vrai rapport de proximité entre la marque et son client. Une tendance qui n’est pas prête de s’arrêter …

Actu 2 > Les 4 tendances techno qui vont changer nos vies, Influencia.

actu_5639_image2012rectangle_petite

Sons, images, émotions, usages … Dans toutes ses dimensions, l’innovation technologique tend à faire naître « L’homme augmenté ». L’article d’Influencia nous présente quatre tendances technologiques qui vont transformer notre quotidien. Un quotidien connecté plus pratique …

  • Le spectateur en immersion avec Samsung. Le but ? Amener le spectateur vers une sensation du réel. Son spatialisé, image UHD et écrans 4K : la technologie est bien présente pour transformer l’expérience du spectateur. Même si, en pratique, ces équipements n’offrent pas tout leur potentiel technologique, cette avancée télévisuelle devrait révolutionner les moments TV.
  • L’homme augmenté avec Google. Casques de réalité virtuelle, lunettes de réalité augmentée … Google a lancé son « Glass at work project » pour stimuler sa nouvelle génération de lunettes. D’abord destinées aux professionnels, l’usage de ces lunettes s’étendra ensuite au grand public. Santé, bien être, mobilité, travail : aucune sphère ne sera épargnée ! L’enjeu ? Ajouter des informations de manière naturelle à notre quotidien pour l’améliorer. La promesse ? Plus de performance, une interaction facilitée, une meilleure anticipation et une plus grande précision.
  • L’homme monitoré avec Ubisoft. L’internet des objets n’en est qu’à ses débuts. Aussi fou que cela puisse paraître, l’analyse de l’émotion ressentie par l’utilisateur pourrait constituer demain un extraordinaire levier de business pour les industriels, alors à même d’adapter leur offre en temps réel en fonction de notre ressenti. À ce sujet, Ubisoft investit dans la recherche sur les émotions pour optimiser les scénarios augmentant l’engagement du joueur … Entre bénéfice avéré et intrusion dans l’intimité, le consommateur devra arbitrer. À suivre …
  • Le réseau transparent et customisé. Les opérateurs téléphoniques travaillent en effet à rendre les réseaux imperceptibles à l’utilisateur. Connecté partout, tout le temps, sans même en avoir conscience : la relation avec nos opérateurs ne sera plus la même. On parle même d’offres qui pourraient donner le contrôle au consommateur : de sa connexion, de ses données, de son identité virtuelle.

> À l’instar du succès des smartphones, il ne suffira pas qu’un grand industriel s’empare de l’innovation X ou Y pour la convertir en business, mais c’est bien le bénéfice utilisateur qui constituera demain le facteur clé de succès auprès des consommateurs. Si la fiabilité de la technologie demeure un enjeu clé, la manière dont nous adopterons ces objets dans nos vies conditionne leur succès. Une certitude : les cinq ans qui viennent vont transformer notre relation à l’ubiquité.

Actu 3 > Développement durable : quelles marques l’emportent auprès des experts ?Fashionmag.com.

les-formation-au-developpement-durable-1

Dans l’édition 2015 de l’enquête Sustainability réalisé par GlobeScan, un panel d’experts indique qu’Unilever, Patagonia, Mark&Spencer et Nike ou encore Ikea figurent parmi les marques ayant le mieux intégré le développement durable dans leur organisation.

> Des infos intéressantes qui nous permettent de constater que même de grands groupes sont capables d’agir en faveur de la planète. Un bel espoir pour les nombreuses marques internationales. Business et éthique ne sont donc pas indissociables !

Actu 4 > La Maison Paul Poiret va revivre grâce à un groupe coréen, Fashionmag.com.

38da

Shinsegae International a acquis l’iconique maison de couture du créateur légendaire Paul Poiret, inactive depuis 80 ans. Le groupe distribue plus de 30 marques de luxe dont Givenchy, Dolce & Gabbana et Céline, dans près de 260 boutiques en Corée du Sud. Pour la petite histoire, Paul Poiret a fondé sa Maison en 1903 en France. Ses kimonos et robes amples l’ont rendu célèbre et il a élargi sa marque à la décoration d’intérieur et les parfums. Le label a connu le déclin après la Première Guerre Mondiale et n’a pas réussi à se maintenir face à de nouveaux créateurs comme Coco Chanel. La Maison de Couture devrait réapparaître grâce à Luvanis SA, déjà responsable de la résurrection de Vionnet en 2006.

> Quelle belle initiative que de vouloir redonner vie à toutes ces maisons de couture. Même s’il s’agit d’un véritable défi. De nombreuses marques de luxe comme Chanel, Balenciaga ou Givenchy ont réussi à perdurer dans le temps grâce au pouvoir créatif de grands directeurs artistiques. L’enjeu maintenant ? Redonner vie à une marque en l’adaptant à notre société moderne et lui définir une stratégie sans la dénaturer … Un bel enjeu !

À la semaine prochaine !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *