Revue de Presse #69

Nouvelle semaine, nouvelle Revue de Presse … même pendant les vacances 😉

Actu 1 > Pourquoi un webzine sur la FashionTech, ModeLab.fr

Fashion-Tech

ModeLab a décidé de lancer le premier webzine sur la FashionTech : l’innovation au service de la mode. ModeLab veut être un réceptacle qui va permettre de mettre en avant une passion, ou plutôt une croyance : l’industrie de la mode accompagne les modifications de la société. Le constat fait : l’irruption du digital a modifié les règles du jeu, tandis que le consommateur veut dorénavant consommer de manière intelligente. En tant que témoin d’une nouvelle époque, ModeLab a regroupé une équipe plurielle et divergente : des designers, fashionistas, innovateurs, masers, webmarketers, codeurs, pour que la pluralité des expériences et points de vue alimente la réflexion ! Le numérique a débarqué et notre manière de consommer, de produire et de créer a été complètement bousculée. C’est cela que le webzine veut mettre en avant à travers différents articles de fond réguliers. Les exemples sont nombreux : le retail qui perd de sa splendeur avec la fermeture des centres commerciaux aux Etats-Unis , le phénomène 3D qui ne fait que commencer, l’alliance du monde des big data (les entreprises techno) et de l’élégance (le monde du luxe), l’essor du concept de conso-acteur avec Everlane … Bref, ModeLab veut aller à la rencontre de celles et ceux qui créent la mode d’aujourd’hui et de demain et en être le témoin. Le webzine se veut avant tout un outil de valorisation de la mode créative et raisonnée. Son ambition assumée et de favoriser l’émergence de fashion entrepreneurs qui sauront, comme Fitizzy, modifier les règles du jeu et façonner un monde nouveau où la création rimera avec la responsabilité sociétale.

> Une belle initiative qui aura pour but d’informer sur l’ensemble des nouvelles tendances de notre société en mettant en lien la Mode et l’Innovation Technologique, car la Fashiontech a également une responsabilité sociétale. Son but est aussi de sensibiliser sur une consommation éthique. L’innovation ne peut être uniquement technique, elle doit aussi être d’usage. Aider l’Industrie de la Mode à devenir responsable est sans doute LE défi majeur des années à venir !

Actu 2 > Les startups de la mode poussent plus loin la personnalisation de l’expérience d’achat, Atelier.net

atelier-start-de-mode-reinventent-shopping-ligne

La mode est à la personnalisation de l’expérience consommateur dans son ensemble : un parcours client à la carte, réinventé à l’aide d’algorithmes. En effet, si les grandes marques de luxe comme du prêt-à-porter se tournent difficilement vers le digital, les startups, elles, n’attendent pas. Parmi elles, la startup canadienne BlynkStyle qui propose au grand public des conseils de style en fonction de leurs envies. Des looks sont établis par des professionnels, puis mis à jour en fonction des recommandations des utilisateurs.  Pour acquérir les articles proposés, le site renvoie sur la boutique des marques. Ainsi, BlynkStyle joue là le rôle d’un Google du shopping en encore plus personnalisé. On peut aussi citer la fonctionnalité Flypeeps, décrite comme le Netflix de la mode masculine. La plateforme reprend en effet quelques-unes des bases du géant du streaming, algorithmes en tête. L’utilisateur renseigne quelques préférences à l’inscription, les mathématiques font le reste, soumettant des articles de différentes marques. Flypeeps va, ainsi, plus loin qu’Amazon dans le domaine. Comme BlynkStyle, l’idée est d’obtenir des recommandations personnalisées et de s’imposer comme LA plateforme unique de shopping. Dans un autre genre, Lovelooks offre aux consommatrices la possibilité de voir d’un coup d’oeil un grand nombre de vêtements de marque. Mieux, elle propose de les essayer sur un mannequin virtuel pour tester un look complet. De montreuses autres startups poussent encore plus loin la personnalisation : Soundshirt, qui personnalise des teeshirt en fonction des goût musicaux des consommateurs ou encore Stantt qui propose jusqu’à 75 tailles de chemises pour aller vers un prêt-à-porter plus précis, sans oublier les lunettes personnalisées par le client et réalisées par une imprimante 3D d’Optoplus. Bien d’autres encore émergent à travers le monde.

> Une révolution de la Mode et du shopping est en marche. Le seul hic de tous ces projets : rares sont ceux qui arrivent à la commercialisation et à sortir ensuite du lot. Le marché de la mode personnalisée serait devenu à ce point concurrentiel que certains n’hésitent plus à parler de « mass customisation ». Une chose est sûre, il existe une réelle attente de la part des consommateurs quant à la personnalisation. La demande est donc bien là !

Actu 3 > Carte de fidélité : les clients dans l’attente de promotions exclusives, Fashionmag.com

7a61

Quelques 63% des clients prendraient les cartes de fidélité dans l’optique d’obtenir des promotions et des avantages spécifiques, là où seulement 33% le font dans l’optique d’un cumul de points. Selon une enquête menée par Affinion International, 40% des consommateurs souhaiteraient être récompensés pour leur participation sur les réseaux sociaux ou à l’occasion de sondages. Ils sont d’ailleurs 30% à se dire prêts à participer à un panel sur les questions de programme fidélité et l’expérience utilisateur. Il semblerait que l’adhésion d’un client à un programme de fidélité ne signifie pas pour autant que ce client doive porter un intérêt informationnel pour la marque. En effet, 1% des porteurs sont intéressés par l’actualité de l’enseigne. Ils sont, en revanche, 47% à souhaiter être avertis à chaque occasion de tirer bénéfice de cette carte.

> Des chiffres intéressants qui indiquent à quel point le consommateur est friand de bons plans et d’avantages shopping. D’ailleurs, de plus en plus de marques mettent en place des récompenses pour la fidélité de leurs clients. Nous en parlions dans notre revue de presse de la semaine dernière, l’application step-in en est un excellent exemple !

Actu 4 > Yahoo ! se renforce dans le commerce en ligne en achetant Polyvore, Fashionmag.com

Capture d’écran 2015-08-03 à 15.39.18

Le groupe Internet américain Yahoo! se renforce dans le commerce en ligne avec l’achat du site Polyvore, spécialisé dans la mode, la beauté et la décoration et caractérisé par une communauté extrêmement engagée. Au delà de sa boutique en ligne, le site emprunte des aspects aux réseaux sociaux en proposant à ses utilisateurs de découvrir les tendances actuelles, des conseils, ou de partager les styles qu’ils créent avec d’autres membres. Yahoo! prévoit d’utiliser Polyvore pour renforcer le potentiel de ses magazines et autres produits en ligne en termes de commerce électronique, ainsi que pour des publicités s’intégrant à ses produits en ligne, dans le but d’augmenter la fréquentations de ces e-shops et leurs ventes.

> Cette acquisition se fait dans une réelle stratégie de développement et centrée essentiellement sur le mobile, la vidéo, les médias sociaux et les publicités dites « natives ». Cela donne également à Yahoo! une nouvelle image, plus jeune, plus dynamique. Bref. Plus tendance !

La semaine prochaine, la Team est en vacances (bien méritées) mais la Revue de Presse continue 😉

À la semaine prochaine !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *