Des services innovants et malins !

Dans notre veille Internet du jour, on vous a déniché deux services innovants et malins, qui renouvellent l’expérience client. Il faut parfois peu de choses pour simplifier la vie du consommateur !

Il s’agit, en réalité, de deux alternatives à la solution Fitizzy. Le but commun ? Faciliter les retours dans le secteur du prêt-à-porter en ligne et limiter les retours et les pertes d’argent pour les marques.

Au Pays – Bas, le livreur d’un site e-commerce attend que le client ait essayé les vêtements avant de repartir !

Capture d’écran 2014-10-09 à 09.59.42

C’est un service plutôt simple, étonnamment peu développé ! Le site néerlandais JeansOnLine propose de faire parvenir les commandes par un coursier qui attend 15 minutes à la porte, le temps d’essayer les vêtements et éventuellement d’en retourner certains. Cela simplifie la gestion des retours, tant pour l’enseigne que pour le client. Intitulé « Easy Fit & Return », ce service coûte 9,95 € et devient gratuit à partir de 250 € de commandes. En semaine, la prise de RDV s’effectue sur des créneaux de 3 heures, de 8h à 22h. Le samedi, les clients ont le choix entre le créneau 8h-13h ou 13h-18h.

Pour plus d’infos : Smart Company

> Le concept est intéressant, plutôt simple, il suffisait d’y penser et de le mettre en place. Un coût relativement élevé et une attente pas forcément très agréable pour le coursier. Pour ce qui est du client, 15 minutes nous semble un peu rapide pour un essayage efficace et optimal … Surtout pour les filles, qui aiment particulièrement passer plusieurs heures devant leur miroir en essayant tout leur dressing pour savoir si tel jean fonctionne avec tel chemisier ! Bref, à tester !

Au Royaume-Uni, des cabines d’essayage vont être installées à côté de points de retrait des commandes.

Le e-commerçant anglais ASOS teste une autre façon d’optimiser la gestion des retours. Il expérimente un dispositif mis au point par l’opérateur Local Letterbox. Le principe ? Associer une cabine d’essayage à un point de clic and collect.

  • Concrètement, le client qui passe commande sur ASOS peut se faire livrer dans un de ces points de retrait. Il y récupère son produit, et peut immédiatement l’essayer dans la cabine à côté, avec le confort nécessaire. Si la taille, le coloris, … ne conviennent pas, il remet tout de suite le colis à un employé de Local Letterbox présent sur place.
  • Près de 500 de ces points de retrait pourraient être prochainement installés dans des zones de flux : gares, gymnase, universités ou magasins de proximité. L’investissement  semble important, mais, selon le magazine LSA, en Angleterre, 22% des commandes web sont retournées, pour un coût annuel de 850 millions de livres. Ces espaces d’essayage devraient aussi être appréciés des clients, simplifiant les démarches en cas de renvoi des produits.
  • Les horaires d’ouverture de ces cabines, qui pourraient accueillir des livraisons de produits de toutes enseignes partenaires, s’étaleraient à terme de 6h à 21h, sauf le dimanche, joue de fermeture.

Pour plus d’infos : LSA Magazine

> Une idée ingénieuse et très pratique qui implique des infrastructures nombreuses à mettre en place et une logistique certaine, mais qui risquent d’être d’une grande utilité pour l’ensemble des consommateurs ASOS.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *