Revue de Presse #73

La revue de presse revient !

Actu 1 > Une marque italienne joue sur la totale transparence des prix, Fashionmag.com.

 

Un jeune entrepreneur italien lance une marque sans logo. En plus de cette particularité, sur chaque article sera spécifié le coût nécessaire à sa fabrication. Lorenzo Nencini, à l’origine de ce projet, mise sur une totale transparence envers le consommateur. Selon lui, les marques conçoivent leur offre exclusivement pour une clientèle riche et il est difficile pour les personnes moins aisées de s’habiller avec des vêtements de qualité. Peopleunbranded se positionne sur une offre transparente pour le consommateur et joue sur

> Le site est accessible en italien et anglais et commercialise ses produits sur l’ensemble de l’Europe, proposant pour l’instant une quarantaine de modèles. « Aujourd’hui, les gens veulent s’habiller sans logo, surtout les jeunes, tout en cherchant la qualité », conclut Lorenzo Nencini.

Actu 2 > La marque Repetto s’exporte outre-Atlantique, Altaviawatch.com.

REPETTO OUVRE SA PREMIÈRE BOUTIQUE AUX ETATS-UNIS

 

La célèbre marque de ballerines a ouvert sa première boutique sur le sol américain. La marque avait déjà tenté l’expérience en passant par différents détaillants et grands magasins américains. La boutique, située au 400 West Broadway, s’étend sur plus de 200 m2 et côtoie bon nombre d’enseignes françaises, de APC à Ladurée en passant par Sandro ou Maje.

> Comme à son habitude, Repetto présente un point de vente grandement inspiré de l’univers de la danse, glamour et féminin à souhait. Boiseries, grands miroirs, rideaux de velours sont au rendez-vous et répandent une atmosphère typiquement parisienne. Point d’orgue de ce nouvel espace de vente, la possibilité de faire concevoir son soulier sur mesure entièrement personnalisé à l’Atelier Repetto, à l’arrière de la boutique.

Actu 3 > La marque Body&Clyde lance le body t-shirt « effortless chic »Fashionmag.com.

 

Le retour du body a fait germer un certain nombre d’idées dans la tête des créateurs… et notamment celle d’Olivia Bouvet. La nouvelle entrepreneuse a officiellement lancé sa marque, Body&Clyde, en décembre dernier. Son idée : un mono-produit body plus prêt-à-porter que lingerie, avec en haut le classique t-shirt blanc.

> Fabriqués au Portugal, les basiques Body&Clyde seront rapidement rejoints par des propositions plus fantaisie toutes les huit semaines. Ayant à la fois touché au produit et aux achats chez Balenciaga en développement textile notamment, puis aux achats lingerie des Galeries Lafayette, c’est en faisant l’IFM qu’Olivia Bouvet a développé sa fibre entrepreneuriale.
Pour développer son concept, elle s’appuie essentiellement sur le Web : elle compte générer du bouche à oreille en investissant sur le Webmarketing et son e-shop, même si elle compte démarcher quelques points de vente multimarques pour sa visibilité.

À la semaine prochaine !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *