Revue de Presse #53

Bonjour à toutes et à tous,

Quoi de neuf dans l’actu ces derniers jours ?

Voici notre 53ème Revue de Presse !

Actu 1 > Outfither : un site communautaire amélioré dédié à la mode, Fashionmag.com.

UOtgv3k8

À l’heure ou les ventes en ligne explosent les compteurs, en particulier dans le secteur de la mode, Outfither propose un site d’un nouveau genre. Plus simple encore qu’une boutique en ligne, Outfither est un site de recommandation sociale dédié aux amoureux de la mode et des tendances, comme nous 😉 Cette plateforme communautaire, lancée par Benjamain Boccara, un entrepreneur du Web, propose un catalogue  de 20 000 pièces, exclusivement féminines, dans lequel les utilisatrices peuvent piocher leur vêtement coup de coeur. L’objectif ? permettre aux utilisatrices de disposer ces pièces sur une feuille blanche afin de concevoir leur look idéal à la façon des rédactrices de mode. Ces panoplies ont ainsi vocation à inspirer la communauté, comptant déjà un millier d’actifs entre 15 et 55 ans, en lui donnant des idées de silhouettes. Si l’un des visiteurs est séduit par une pièce proposée sur l’un des looks ou le look entier, il lui suffit alors de cliquer sur le modèle pour être redirigé sur le site de la boutique partenaire. En dehors de sa fonction de boutique en ligne inspirationnelle, le site Outfither permet à ses utilisatrices de rédiger des articles sur la mode et les tendances en faisant office de plateforme de blog mode. Outfither mise sur la transparence puisque les marques représentées sur le site sont issues de plateformes affiliées qui lui versent une commission à chaque vente. Parmi elles : les Galeries Lafayette, Monshowroom, Naf Naf, Eram ou encore Zalando.  Différents packs commerciaux sont proposés aux annonceurs souhaitant être mis en avant : des sélections de produits, la rédaction d’articles, des jeux concours (…) pour engager la communauté de manière ludique. Le petit plus ? Les membres de la communauté sont eux aussi récompensés : quand un visiteur est séduit par un look et qu’il achète par l’intermédiaire de celui-ci, Outfither reverse une commission à son auteur.

> Un concept qui nous fait penser étrangement au site Polyvore, basé sur le même principe de page tendances DIY. Un concept, quoi qu’il en soit, intéressant car communautaire et qui récompense les utilisatrices, la cerise sur le gâteau. À tester de toute urgence 🙂

Actu 2 > Vivarte ou l’échec de la montée en gamme, Emarketing.fr.

Capture d’écran 2015-04-13 à 13.32.11

C’est officiel, le groupe Vivarte, l’un des fleurons du prêt-à-porter hexagonal, a annoncé la semaine dernière qu’il fermait  174 magasins La Halle (sur 620), 34 magasin André et annonce 1600 suppressions d’emplois. La stratégie de montée en gamme est un échec. L’avenir du groupe était depuis 2014 plutôt compromis. En effet, la stratégie de Vivarte était devenue très peu lisible d’abord pour les consommateurs, qui, depuis six ans achètent moins de prêt-à-porter et de chaussures. Le groupe avait déjà connu une forte baisse des volumes vendus à cause d’une légère hausse des prix. Il semblerait également que la chute du groupe soit due à un problème de positionnement. En effet, les membres du groupe Vivarte n’ont pas forcément vu venir la concurrence des pure players notamment sur la chaussure. Ils ont pris un retard considérable sur la digitalisation de leur offre, sur les services. Si la premiumisation dans le prêt-à-porter n’est pas une mauvaise idée (ça a plutôt bien fonctionné pour Kiabi ou encore Tati), elle ne doit pas se faire au détriment de l’image-prix d’une marque. Les nouveaux concepts de La Halle et d’André ayant nécessité de lourds investissements (flagships, publicités, partenariats, réfection des magasins …) et les consommateurs n’ayant pas spécialement compris l’équation « magasin plus haut de gamme = prix plus élevés » … Vivarte n’avait pas d’autres choix que de revoir sa stratégie. La mutation du commerce, surtout pour un groupe de cette taille, s’effectue au long cours. Il semblerait que le groupe ait manqué de patience et de moyens nécessaires pour faire évoluer ses marques de manière optimale.

> Une mauvaise nouvelle dans le secteur de la mode et du prêt-à-porter et surtout pour les salariés du textile. Une période très difficile quand on sait également que le groupe HBI (spécialisé dans la lingerie : DIM, playtex, Wonderbra …) est lui aussi en difficulté avec 400 emplois menacés. Une situation de crise qui prouve à quel point il est désormais primordial d’être à l’affut des innovations digitales quand on est une marque de mode initialement née dans les rues commerçantes. La digitalisation des marques est aujourd’hui en tête de liste pour toutes les entreprises de mode.

Actu 3 > De la pub sans en avoir l’air : la mission des créatifs de Twitter, Instagram ou Youtube, Fashionmag.com.

M_Id_411115_credit_card_number

De pubs qui ressemblent aux photos de vos amis et s’insèrent parmi les publications de votre réseau social : c’est le moyen trouvé pour mieux monétiser leur plateforme sans faire fuir les utilisateurs. Twitter, Instagram et Youtube disposent d’équipes de créatifs qui conseillent les marques pour concevoir des formats publicitaires qui collent avec les usages, les codes et les spécificités de chaque réseau social. Le but ? Ne pas troubler les habitués de ces plateformes. Instagram a d’ailleurs lancé son offensive publicitaire française depuis mi-mars, même si le réseau à longtemps hésité par peur de faire fuir les fans. « La marque doit s’exprimer comme une personne et respecter la communauté. On doit retrouver une marque comme on retrouve un ami ou quelqu’un de sa famille. La publicité doit être intégrée et ne doit pas perturber l’utilisateur » précise Cédric Atlan du Facebook Creative Shop. Ces équipes de spécialistes de la pub et du marketing, débauchés dans les agences de publicité par les géants du numérique, comptent une centaine de personnes pour chaque réseau social, et sont réparties aux quatre coins du globe. Il s’agit, à la fois, d’avoir une connaissance fine des marchés locaux et être à l’affût des dernières tendances. En 2014, le bureau créatif de Youtube « Zoo » a ainsi imaginé, pour la maison de haute couture italienne Fendi, le premier défilé filmé par des drones et diffusé en direct sur Youtube.

> S’il est naturel que ces réseaux sociaux, qui dépendent de la publicité, expliquent aux marques comment les utiliser, ces services pourraient à terme concurrencer l’activité de conseil des agences. En attendant, ces groupes de créatifs ont un vrai intérêt à exister car il permettent d’amener subtilement de la publicité pour les marques, sur des réseaux initialement dénués de pub. Et vous, avez-vous déjà aperçu des publicités sur ces réseaux ?

Actu 4 > Digital Store, l’observatoire de la digitalisation des points de vente.

Capture d’écran 2015-04-13 à 16.27.16

Pas de troisième article ciblé mais un site web très intéressant qui regroupe, sous forme de calendrier, l’ensemble des articles de presse liées aux innovations et à la digitalisation des points de vente : Digital Store. Parmi les derniers articles évoqués :

– L’Occitane qui digitalise, à son tour, ses points de vente : l’enseigne dote progressivement ses vendeurs d’une application mobile d’aide à la vente, ainsi que de systèmes de paiement évitant aux clients de passer par la caisse.

ou encore …

– Le digital au coeur des points de vente de Phildar : le spécialiste français du fil à tricoter ouvrira deux nouveaux points de vente, à Metz et Marseille, le 9 avril prochain. Ces magasins sont le reflet de la nouvelle stratégie de l’enseigne : du digital et de l’omnicanal afin de séduire une clientèle plus jeune.

> Un outil très intéressant en termes de veille pour une startup telle que Fitizzy, qui évolue dans le secteur de l’innovation et du commerce. Un site à ajouter à nos « favoris » 😉

En Bonus de cette Revue de Presse, une infographie sur l’influence de l’e-reputation sur l’acte d’achat.

(> Source)

Infographie-influence-ereputation-sur-acte-achat-reputationvip

À la semaine prochaine !

++

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *